La banque centrale d’Angleterre essaie désespérément de tacler le Bitcoin

Les banquiers sont transis de peur à chaque fois qu’ils entendent le mot « Bitcoin ». Le dernier banquier en date à critiquer les crypto-monnaies est le gouverneur de la banque centrale d’Angleterre, alias la vieille dame.

Mark Carney a déclaré que le Bitcoin ne peut pas être considéré comme une monnaie d’après les définitions « traditionnelles ».

Merci, nous savions que le Bitcoin n’est pas une monnaie traditionnelle…

Le gouverneur continue en déclarant « Les crypto-monnaies ont échoué jusqu’à présent en ce qui concerne… les aspects traditionnels d’une monnaie. Ce n’est pas une réserve de valeur. Personne ne l’utilise comme un moyen d’échange. » a-t-il déclaré à des universitaires.

Bref, encore un banquier qui voudrait nous faire croire que les crypto-monnaies ne valent rien alors que ce n’est que le début.

Le Bitcoin, pour ne prendre que cet exemple, ne sera jamais produit à plus de 21 000 000 d’unités. Il est un rempart fantastique contre l’inflation que les banquiers centraux comme Mark Carney se plaisent à attiser en faisant marcher la planche à billets à tour de bras. Combien de Livres Sterling en circulation? 2500 Milliards…

Il suffit de comparer le prix du baguette aujourd’hui et 20 ans auparavant ou encore regarder l’inflation des prix immobiliers pour se rendre compte que le système monétaire actuel ne marche pas pour le peuple.

Notre pouvoir d’achat est constamment siphonné par des banques qui créent de l’argent à partir de rien et qui récoltent des intérêts gigantesques sur un système de dette asservissant.

En France, c’est entre 45 et 70 milliards d’Euros que l’État doit payer chaque année aux banques pour rembourser les intérêts de la dette (seulement les intérêt!). Vous comprenez maintenant pourquoi la nation affiche constamment un déficit budgétaire d’environ 70 milliards…

Les crypto-monnaies sont un bon moyen de nous passer des banques pour nos transactions et ainsi éviter de leur payer des frais bancaires toujours aux même personnes. Ce n’est qu’une question de temps avant que les crypto-monnaies soient utilisées de manière généralisée et rien ne pourra arrêter l’histoire. Pas même le gouverneur de la banque centrale de la perfide Albion.

Il faut s’attendre à ce que la plupart des banques centrales y aillent de leur petite phrase pour tenter de décrédibiliser les crypto-monnaies. Elles ont reçu l’ordre de la part de la BIS (banque des règlements internationaux, ou autrement dit, la banque des banques centrales, là où toutes les grandes décisions sont prises sans contrôle démocratique…).

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?