L’ombre du G20 s’estompe, le Bitcoin repasse au-dessus de 8000 $

Le G20 est un panier de crabes incapable de s’entendre sur quoi que ce soit et aujourd’hui plus que jamais lorsque l’on voit l’état des relations internationales. La guerre en Syrie est toujours d’actualité et la Russie, alliée avec la Chine et l’Iran, sont toujours déterminés à défier l’hégémonie du Dollar…

Croire que le G20 puisse réellement délivrer un communiqué acerbe sur le Bitcoin relève de la fantaisie et nous en avons eu la preuve ce matin avec un lettre du gouverneur de la banque centrales d’Angleterre.

Le patron de la vieille dame a déclaré que le Bitcoin n’est pas une menace pour la stabilité financière « pour le moment ».

De sages paroles puisque les banquiers et leur système monétaire reposant sur la dette n’ont pas vraiment besoin du Bitcoin pour mettre le système financier par terre. #crise2008.

En effet, le Bitcoin est un actif dont la taille reste très modeste comparé à l’ensemble des marchés (dette, bourses, dérivés de crédit, produits financiers dérivés etc…).

Mais bien évidemment, le gouverneur de la BoE ne fait que de la communication. Il sait très bien que le Bitcoin est une menace existentielle pour le système monétaire actuel qui repose sur une dette impossible à rembourser qui creuse toujours plus les inégalités.

Le Bitcoin n’est pas une bulle. Il est la punaise qui fera éclater la bulle des monnaies traditionnelles qui reposent sur des montagnes de dettes…

Bref, le G20 est une épine de moins dans le pied du Bitcoin à court terme et cela lui permet de repasser au-dessus de 8000 $.

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?