La Chine a enregistré plus de la moitié des brevets liés à la technologie Blockchain en 2017

La Chine est un poids lourd dans l’univers du mining de cryptomonnaies. L’Empire du milieu était le pays qui comptait le plus de mineurs jusqu’à ce que les autorités décident de l’interdire. Mais la technologie Blockchain continue de faire des émules puisque c’est en Chine que nous avons eu le plus de brevets liés à la Blockchain en 2017.

D’après Reuters, plus de la moitié des 406 brevets liés à technologie Blockchain en 2017 proviennent de Chine. La Chine enregistré 225 brevets, les USA 91 et l’Australie 13.

Le nombre de brevets liés à la Blockchain a été multiplié par trois de puis l’année dernière car les grandes entreprises agissent rapidement pour protéger leurs idées dans un monde technologique en pleine mutation et ainsi sécuriser d’éventuels investisseurs qui voudront capitaliser sur une propriété intellectuelle.

Bien entendu, tous ces brevets ne concernent pas les cryptomonnaies. En effet, les cryptomonnaies ont été les premières à adopter parfaitement la technologie Blockchain mais cette dernière peut être utilisée pour créer bien d’autres choses. La Blockchain est un registre digital incorruptible et peut être utilisée pour enregistrer de nombreux types d’informations et non pas que des transactions financières comme le Bitcoin.

Par exemple, la technologie Blockchain risque fort de faire disparaître les notaires dans un futur proche…

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?