Israël déclare que le Bitcoin n’est pas un actif mais bien une monnaie

L’Israel Securities Authority (ISA) déclare officiellement que le Bitcoin n’est pas un « actif ».

Une décision qui fait du bien car après celle de la Russie car le G20 des banquiers centraux a tenté récemment de réserver au Bitcoin le même sort que l’or. C’est à dire le transformer en un « actif » plutôt qu’un moyen de paiement.

Les banques faisant marcher la planche à billets sans vergogne, elles ont tout intérêt à ce que le prix de l’or ne monte pas. Et pour cela, rien de mieux que de décréter que l’or est un actif et non une monnaie afin de taxer les plus-values…

C’est l’objectif du G20 lorsqu’il essaie de nous faire croire que le Bitcoin « n’a pas les attributs » d’une monnaie souveraine ». Comme si les pays avaient encore leur souveraineté monétaire de toute façon. Et comme si le Bitcoin n’était pas une monnaie bien plus avantageuse que les monnaies nationales reposant sur des montagnes de dettes qui se dévaluent en permanence du fait de l’inflation elle même liée à la planche à billets.

Voici la déclarations de l’ISA : « Les cryptomonnaies conçues pour être utilisées exclusivement comme un moyen de paiement ou d’échange et qui ne sont pas limitées à un projet spécifique, qui n’offrent pas de droits additionnel et qui ne sont pas contrôlées par une entité centrale, ne seront pas traitées comme des actifs ».

Une très bonne nouvelle et une claque pour le G20 qui va tout faire pour tuer le Bitcoin dans l’œuf en lui refusant le statut de monnaie à part entière.

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?