Qui manipule le cours du Bitcoin ?

Le Bitcoin a perdu de son panache en 2018. C’est indéniable, le système ne ménage pas ses efforts pour effrayer la galerie. Nous avons perdu près de 70 % depuis le point haut autour de 20 000 $ en Décembre 2017.

Certaines personnes paniquent et vendent leurs précieux Bitcoins depuis quelques semaines. Elles ont tord et s’en mordront les doigts tôt ou tard. Voici un article qui vient remettre un peu de baume au cœur aux visionnaires.

G20 des banquiers centraux :

La principale menace qui plane au-dessus du Bitcoin est apparue lors du G20 des banquiers centraux en Argentine. Cette mafia en cols blancs a pour objectif affiché de ne pas considérer le Bitcoin comme un monnaie. Le But est de réserver au Bitcoin le même sort qu’à l’or. Les banquiers savent bien que l’or est la seule monnaie qui vaille et que le traiter comme une monnaie reviendrait à lever le voile sur leurs monnaies de singe. L’Or, c’est le canari dans la mine pour reprendre l’expression d’Alan Greenspan, ancien président de la FED Américaine…

Mais ne soyons pas trop inquiets car le G20 est un véritable panier de crabes. La géopolitique mondiale est extrêmement tendue ces derniers temps et nous serions très étonnés si les politiques parvenaient à accorder leurs violons afin de traiter le Bitcoin non pas comme une monnaie mais comme un actif dont ils se feront un plaisir de taxer les plus-values…

Deuxièmement, si les banquiers centraux, les maîtres de la planche à billets, parvenaient tout de même à leur fins, le Bitcoin se transformera de toute façon en « or digital ». Et tout comme l’or physique, son prix explosera à la prochaine crise de la dette. Ce qui ne manquera pas d’arriver puisque la dette mondiale a déjà presque doublé depuis l’éclatement de la bulle des subprimes…

Nouvelle génération :

La nouvelle génération ne porte pas vraiment les banques dans son cœur. A cause des banques, elle est restée chez ses parents jusqu’à 30 ans faute de trouver un job. Plus de 90 % d’entre eux ne font pas confiance aux banques. Le Bitcoin est la monnaie décentralisée, digitale et en quantité limitée qu’ils attendaient pour se venger et devenir leurs propres banquiers.

Exchange Mt. Gox:

Cet exchange est en liquidation après avoir « perdu » plus de 800 000 Bitcoins en 2014. Afin de rembourser ses clients, l’exchange a commencé à vendre massivement une partie des 260 000 Bitcoins qui lui restaient fin Décembre 2017, lorsque le BTC évoluait autour de 20 000 $… C’est énorme quand on y pense puisqu’il n’y aura jamais plus de 21 millions de Bitcoins en circulation et qu’environ 3 millions d’entre eux ont déjà été perdus…

Mais si Mt. Gox a attendu d’être à 20 000 $ pour vendre, pourquoi aurait-il la bêtise de vendre ce qui lui reste (plus de 200 000 Bitcoins) autour de 7 000 $ ? L’ombre de Mt. Gox va continuer de planer au-dessus du Bitcoin mais gageons qu’ils attendront le prochain boom pour vendre.

Bannissement de Facebook, Google, Twitter :

D’après le rapport de Google, 70 % des publicités sur les cryptomonnaies étaient des arnaques plus ou moins évidentes. C’est donc en réalité une bénédiction que les géants de l’internet aient mis fin à toutes ces pubs qui profitent de la nouveauté des cryptomonnaies pour plumer ceux qui s’y intéressent.

Manipulation sur le marché des futures :

C’est peut être là que réside la plus grande attaque qui a lieu aujourd’hui sur le Bitcoin.

Les futures sont des produits financiers dérivés que les grandes banques utilisent pour spéculer sur les marchés voire les manipuler si affinités. Il est de notoriété publique que les banques manipulent les cours de l’or et de l’argent physique. Le Bitcoin a été ajouté à cette liste de marchés qu’il faut absolument plomber. On peut aussi ajouter à cette liste le pétrole qui est manipulé par l’OPEC ou encore l’Uranium. Le prix de l’Uranium est passé de 5$ en 1993 à 130 $ en 2007. Maintenant accrochez vous bien. Le marché des futures sur l’uranium a été lancé en Mai 2007 et son prix n’a cessé de chuter depuis. Il est actuellement autour de 20 $…

Et devinez quand a été lancé le future sur le Bitcoin ? Quand nous étions à 20 000 $ pour un Bitcoin…

A qui profite le crime ? Aux banques. Les banquiers ne dorment plus depuis que le Bitcoin est mondialement connu.

Nous publierons Lundi un papier qui explique en détail la manipulation orchestrée par les banques de Wall Street grâce au marché des futures. Nous publierons aussi un papier sur l’Inde, ce pays qui pourrait être un moteur central du deuxième boum des cryptomonnaies!

Tip BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?