Le gros poisson d’Avril d’Ethereum !

Vitalik Buterin a proposé hier à la communauté de limiter la masse monétaire totale d’Ethereum.

Poisson d’Avril ? Non. Le fondateur de l’Ethereum a déclaré sur GitHub (puis via son compte Twitter) que distribuer de l’Ethereum aux mineurs qui effectuent le « proof of work » n’est plus un moyen effectif de promouvoir une distribution égalitaire (car l’émergence des cartes ASIC permettent à certains mineurs d’être beaucoup plus compétitifs et donc de se tailler la part du lion).

C’est du pipo pour ceux qui ne savent pas que le paramètre fondamental de la valeur d’une monnaie réside dans sa masse monétaire. En proposant de limiter la masse monétaire de l’Ethereum à 120 204 432 unités (voire peut être 144 052 828), Vitalik Buterin rejoint le Bitcoin en limitant la masse monétaire.

Pour la comparaison, il n’y aura par exemple jamais plus de 21 000 000 de Bitcoins en sachant qu’il y en a déjà 3 millions qui ont été perdus…

Vitalik Buterin vient donc de sortir son va-tout qu’il gardait précieusement dans sa manche. En annonçant une limite à la masse monétaire de l’Ethereum, l’objectif est de permettre à la valeur de ce dernier de remonter au milieu d’un océan de rouge. C’est malin et le timing est plutôt bien choisi en ces temps de disette.

Pourquoi faire cette annonce le premier Avril au risque de faire croire à un poisson d’Avril ? Probablement parce que Vitalik voulait pouvoir faire marche arrière si la communauté venait à réagir très négativement à cette annonce… Le fondateur d’Ethereum est toujours traumatisé par le dernier hard fork de l’Ethereum qui a provoqué un schisme (Ethereum classic et Ethereum) à la manière du Bitcoin et Bitcoin Cash. Ou peut être comptait-il tout simplement sur la confusion ambiante pour faire le buzz…

Bref, le but de la manœuvre est d’atteindre une masse monétaire maximale avant de passer à un nouveau système de proof of stake (Il y a actuellement 98.5 millions d’Ethers).

Voici un passage de la publication de Vitalik Buterin hier : « A long terme, la masse monétaire s’approcherait de manière exponentielle de la limite et les récompenses de mining s’approcheraient exponentiellement de 0. Donc si Ethereum restait hypothétiquement avec un système « proof of work », cela signifierait que la récompense pour chaque bloc miné serait divisée par deux tous les 744 jours. »

Pour résumer, nous savons désormais que Vitalik Buterin veut limiter la masse monétaire de l’Ethereum. Cela devrait permettre de fortement booster son prix malgré le cartel qui est à l’œuvre depuis le début de l’année pour plomber le Bitcoin et par ricochet l’ensemble du marché des cryptomonnaies. Entre une cryptomonnaie à la masse monétaire infinie ou à la masse monétaire limitée, il y a un monde qui va se traduire par une forte remontée du prix de l’Ethereum au cours des prochains mois.

Tip BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?