Mais qui a intérêt à manipuler le Bitcoin à la baisse, faute de pouvoir le détruire ?

Qui aurait intérêt à détruire le Bitcoin et les cryptomonnaies en général ? Qui serait assez bête pour parier contre la huitième merveille du monde ?

Mis à part ceux qui ont actuellement le monopole de la monnaie, nous ne voyons pas trop.

Les banques centrales sont évidemment en première ligne pour étouffer la révolution monétaire en cours. Elles ne veulent pas partager le privilège de faire marcher la planche à billets.

Le Bitcoin est une menace directe car pour empêcher l’explosion de la bulle de l’endettement, les banques doivent pouvoir imprimer de l’argent autant qu’elles veulent, ce que le Bitcoin risque fort de mettre à mal.

Le Bitcoin ne peut pas être démultiplié comme nos monnaies de singe nationales. Le Bitcoin est le canari dans la mine de monnaies, tout comme l’or. Enfin… cela fait longtemps que les banques font tout pour que le prix de l’or ne s’envole pas afin que personne ne se rende compte de l’inflation galopante.

Je peux vous dire que si l’or valait 10 000 $ l’once, les gens commenceraient à se poser des questions et que les banquiers seraient sous le feu des projecteurs…

Quelle est la conséquence lorsque l’on imprime de l’argent plus rapidement que la croissance économique ? De l’inflation ou, autrement dit, des bulles de prix. Elle est par exemple assez évidente sur le marché immobilier…

Source : France-Inflation

Depuis 1900, le prix des logements à Paris a été multiplié par près de 10000 et depuis 1936, les prix des logements en France a lui été multiplié par plus de 3000. (Obligé d’utiliser une échelle logarithmique et non linéaire pour faire apparaître cette inflation monstre de l’immobilier…).

Pour ceux qui ne sont pas propriétaires, rappelez-vous simplement le prix de la baguette 20 ans en arrière…

Voilà comment comment les banquiers parviennent à nous dépouiller lentement mais sûrement. Par l’inflation!

Et pour éviter que tout le monde s’en rende compte, il faut plomber l’or et aujourd’hui le Bitcoin. Pour ce faire, les banques utilisent le marché des futures. Lisez cet article pour vous en convaincre: L’ACTION EN JUSTICE CONTRE LES BANQUES POUR MANIPULATION DU PRIX DE L’OR VA SE POURSUIVRE

Le Bitcoin a lui aussi été enchaîné à un marché de Futures car les banques ne peuvent tout simplement pas se permettre qu’il puisse aussi mettre la puce à l’oreille au peuple à propos du système monétaire basé sur la dette dans lequel nous vivons aujourd’hui. Une prison à ciel ouvert dans laquelle notre argent est dévaluée et notre pouvoir d’achat régulièrement amputé.

Alors nous pouvons nous réjouir que la CFTC ait décidé d’enquêter sur les manipulations du Bitcoin. Il était temps, mais est-ce que cela va changer les plans du lobby bancaire?… Probablement pas.

Le Bitcoin sera de toute façon irrésistible lorsque la majorité se rendra compte de son utilité. Je peux vous dire que les Italiens vont vite comprendre s’ils sortent de l’Euro et retournent à la Lire. Comme pour l’introduction de l’Euro, les Italiens vont devoir souffrir d’une d’inflation monstre du jour au lendemain. A part ceux qui auront acheté des Bitcoins auparavant pour se protéger de nos monnaies de singe…

Le Bitcoin est indestructible

Il est impossible de détruire le Bitcoin car d’une part une copie de sa blockchain se trouve chez plus de 100 000 mineurs différents (décentralisation) et d’autre part car obtenir 51 % de la puissance de calcul du réseau de mineurs est une chimère.

Ce n’est pas demain la veille que le Bitcoin subira une attaque 51 % car cela nécessiterait une puissance de calcul (Hash power dans le jargon) gigantesque.

Pour la comparaison :

BTC Hash power : 30 Ehash/sec (30,000,000,000,000,000,000 H/sec)

ETH Hash power : 262 Thash/sec, (soit seulement 262,000,000,000,000 H/sec)

Je vous laisse imaginer combien ce que cela coûterait d’arriver à obtenir 51 % du hash power… Voilà une différence fondamentale avec les shitcoins comme verge ou Bitcoin Gold qui ont subi ce genre d’attaque cette semaine…

[Il faut tout de même surveiller les pools de mining via lesquels les mineurs mettent en commun leurs puissances de calcul dans le but de lisser leurs bénéfices. Les trois plus grands pools de mining sont BTC.com (24 % du hash power), Antpool (17 %) et SlushPool (10 %)…

Pour l’anecdote, en Janvier 2014, le Bitcoin s’est retrouvé dans une position à risque puisque le pool de mining Ghash.io avait atteint 42 % de toute la puissance minière du Bitcoin. La communauté Bitcoin a réagi rapidement pour avertir via les réseaux sociaux et un grand nombre de mineurs ont décidé de quitter GHash.io pour rejoindre d’autres coopératives moins puissantes.]

Tip BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

Tip ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?