Analyse de marché BITCOIN : Le grand rendez-vous des traders aura lieu le 6 Juin

BTC/USD est assis sur son support 2018, au-dessus de 7000 $.

Il reste 3 930 000 Bitcoins à miner et le BTC représente toujours un peu plus de 38 % d’une capitalisation de marché représentant 340 milliards de Dollars.

Il n’y a qu’un seul graphique à regarder de près et c’est celui là :

Comme vous pouvez le voir, la tendance du Bitcoin se retourne de manière décisive très précisément le 6 de chaque mois depuis le début de l’année. Des baleines aux poches très profondes manipulent le Bitcoin à la baisse depuis que le marché des futures a été lancé. Ce n’est pas une coïncidence et l’autorité de régulation du marché des futures US (CFTC), a récemment ouvert une enquête.

Tout le monde attend le 06 Juin pour voir si le Bitcoin va rebondir à l’intérieur de son triangle descendant. Mais maintenant que la plupart ont découvert le pot aux roses, nous ne serions pas étonnés si le BTC venait à chuter au lieu de monter… D’un point de vue symbolique, le 6 Juin correspond à la date du débarquement des américains en Normandie en 1944. Le début de l’empire du Dollar US grâce à la mouture du système monétaire international basé sur le Dollar de Bretton Woods et le plan Marshall…

Soyez très prudent. Seule une cassure de 10 000 $ permettrait de voir l’avenir beaucoup plus sereinement, surtout si la CFTC parvient à mettre la main sur les gros bonnets qui manipulent le marché…

Mais même si nous soupçonnons que les baleines ont des moyens illimités octroyés par un cartel de banques, elles ne pourront pas aller indéfiniment à l’encontre des changements de paradigme profonds (réappropriation de la monnaie par le peuple, éclatement de la bulle de dette et fragilisation de l’Euro etc…).

Les marchés financiers sont tendus

Les tensions politiques en Italie ainsi qu’en Espagne ont réveillé le spectre de la crise de la dette de la Zone Euro.

L’aversion au risque est palpable sur les marchés financiers où tous les investisseurs se ruent sur les emprunts d’État américains et Allemand (le taux à 10 ans US est retombé sous 3 %). Le taux à 10 ans Italien s’est un peu détendu depuis la nomination d’un gouvernement avec un ministre des finance non hostile à l’Euro mais l’ambiance reste très morose.

On notera au passage le tweet du commissaire Européen Allemand Günther Oettinger il y a quelques jours : « Les marchés financiers vont apprendre aux Italiens comment voter »… Quand il fait cette déclaration, le commissaire veut dire que les banques vont augmenter les taux d’emprunt du gouvernement Italien afin de l’asphyxier. Bienvenu dans un monde où les banques écrasent les démocraties.

Taux à 10 ans Italien :

L’Espagne a rejoint la fête en faisant tomber son premier ministre Mariano Rajoy hier. Tout comme les Italiens, les Espagnols ont de quoi être assez mécontents étant donné le chômage très douloureux, les bas salaires et les déficits budgétaires monstres qui perdurent. Un bras de fer contre l’austérité s’annonce aussi dans la péninsule ibérique.

Trump et sa guerre commerciale

Et pour couronner le tout, la guerre commerciale s’envenime entre les USA et l’Europe. Une bonne nouvelle pour l’environnement mais pas pour la croissance économique et donc la soutenabilité de nos dettes.

Ces dettes qui finiront tôt ou tard par faire exploser la Zone Euro puisque les Allemands n’accepteront pas des transferts budgétaires en direction des pays du Sud de l’Europe dont les économies ne s’accommodent pas d’un Euro fort et sont obligées de faire de la dette.

Et à force de chômage, de hausse des impôts, de perte de pouvoir d’achat et de hausse de l’inflation, la cocote minute italienne risque fort de continuer à donner des sueurs froides à la banque centrale Européenne. En parlant d’inflation (inhérente au système monétaire actuel basé sur la dette), elle vient d’accélérer dans la Zone Euro. Et la hausse de l’inflation est un facteur haussier pour le Bitcoin dont la valeur ne peut pas être dévaluée puisqu’il n’y en aura jamais plus de 21 000 000.

Soit dit en passant, gardez en tête que les chiffres d’inflation officiels sont bidons (bien en-dessous de la réalité) car ils n’intègrent pas la hausse des prix immobiliers (qui est en moyenne de plus de 8 % chaque année depuis un siècle en France…).

Bref, surveillez de près les décisions du prochain gouvernement espagnol emmené par Pedro Sanchez et la bataille qui va s’engager entre le gouvernement Italien et les gardiens de l’Euro. A court terme, le Bitcoin reste attractif à l’achat. Comme toujours, les creux sont des opportunités d’achat. On ne short pas la huitième merveille du monde 😉

Tip BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

Tip ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

  • Graphique BTC/USD journalier

Evolution des taux d’emprunt des pays Européens avant que la banque centrale Européenne ne se mette à faire marcher la planche à billets sans vergogne

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?