ETHEREUM se prépare à multiplier sa vitesse de transaction par 10 000

L’Ethereum est une cryptomonnaie pleine de ressources. Tout le monde sait que l’Ethereum a souffert d’un fork ayant donné naissance à Ethereum classic.

Vitalik Buterin a été un peu affecté qu’une partie de la communauté l’ait désavoué mais le fondateur d’Ethereum continue d’aller de l’avant pour améliorer sa cryptomonnaie.

Vitalik a par exemple proposé de plafonner la masse monétaire de l’Ethereum ou encore de changer l’algorithme de consensus Pow (Proof of work).

-La première proposition permettra à l’Ethereum de devenir une protection contre l’inflation, tout comme le Bitcoin, dont la masse monétaire n’excédera elle pas 21 000 000 d’unités (pour environ 100 000 millions pour ETH actuellement).

-La seconde implique de passer à l’algo PoS (Proof of stake) qui permettra d’éviter la centralisation du mining liée à l’avènement des puces ASIC permettant de miner très rapidement et dont le coût d’investissement élevé risque de centraliser la puissance de calcul entre quelques mains et mettre en danger la sécurité de ETH.

La dernière menace en date provient d’EOS, cette nouvelle plate-forme de smart contrats qui a levé plus de 4 milliards lors de son ICO. EOS promet une vitesse de transaction d’un million par seconde… Ethereum fait pâle figure FACE à cette vitesse vertigineuse. Pour comprendre pourquoi Ethereum est si lent, rendez-vous sur cet article.

«Bitcoin ne traite que 2 ou 3 transactions par seconde et Ethereum 5 voire 6. Ce n’est rien comparé à Uber qui en traite 12, Paypal plus de 100, Visa des milliers et le Nasdaq plusieurs dizaines de milliers. » a déclaré Vitalik avant d’annoncer que l’arrivée des solutions « Sharding » et « Plasma » allait permettre à ETHEREUM de traiter 1 million de transactions par seconde. Potentiellement 100 millions…

Qu’est ce que le sharding ?

Cette technique consiste à diviser la blockchain en plusieurs parties avant d’accélérer le processus de vérification. Cela revient à augmenter drastiquement la centralisation. Exactement comme EOS dont la vitesse est liée au fait que seuls 21 mineurs vérifieront les transactions et écriront les blocs toutes les trois secondes.

Qu’est ce que PLASMA (Scalable Autonomous Smart Contracts) ?

C’est une sorte de Lightning Network cat il s’agit également de transactions « off-chain » (en dehors de la blockchain).

Pour comprendre la révolution du Lignthing Network qui permettra de réaliser bientôt des transactions gratuites et instantanées avec le Bitcoin, rendez-vous sur cet article.

Conclusion :

Vitalik : « Si vous multipliez la vitesse de transaction par 100 grâce au sharding et encore par 100 avec PLASMA, cela permet de multplier la vitesse de transaction globale par 10 000. »

Soft fork ou hard fork en vue pour ETHEREUM ?

Tip BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

Tip ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?