Saviez-vous que les banques peuvent désormais ponctionner votre épargne en cas de « crise bancaire » ?

Avez-vous déjà entendu parler de la directive Européenne relative au « redressement des banques et à la résolution de leurs défaillances (BRRD) ?

Elle permet la mise en place d’une procédure « Bail-in » (renflouement interne) pour reprendre le jargon financier.

C’est à dire qu’en cas de crise bancaire, les banques auront la possibilité de ponctionner tous les comptes ayant plus de 100 000 Euros pour se refaire une santé (après les actionnaires et les créanciers qui, vous pouvez en être sûr, auront déjà tout planqué dans les paradis fiscaux)…

Cette procédure a été mise sur pied pour éviter les « bail-out » (renflouement par l’état). Dorénavant, ce n’est plus l’état (les contribuables) qui passera à la caisse pour sauver les banques de faillites frauduleuses mais vous, directement, en tant que client… Quelle différence en définitive ?…

Il y en a une de taille. En principe, tous les contribuables n’ont pas plus de 100 000 Euros sur leur compte. Par conséquent, ce sont les personnes très aisées qui seront tondues. Ne vous inquiétez pas pour les très très riches. Eux savent bien comment placer leur argent pour éviter de l’avoir en cash dans une banque et d’être tondus de la sorte…

Vraiment ? Ne soyons pas trop naïfs. Cette limite de 100 000 Euro est imaginaire

Les banques sont en faillite technique depuis bien longtemps. La plupart d’entre elles ne possèdent que 3 ou 4 Euros de capital en caisse pour 100 Euros prêtés ou investis… Et rien qu’en Italie, les banques ont 400 milliards de créances irrécouvrables par exemple…

Les effets de levier des banques sont délirants. L’éclatement de la bulle d’endettement se terminera par une crise bancaire massive qui nécessitera le racket des comptes de moins de 100 000 Euros et de faire de nouveau marcher la planche à billets pour remplir le tonneau des danaïdes de la dette illégitime.

Pourquoi croyez-vous que l’Europe fait passer ce genre de directives ? Parce que tout va bien dans le meilleur des mondes ?

Non, parce que les banquiers et les gouvernements savent bien qu’ils ont poussé à bout le système de la création monétaire à partir de dettes. Ils lorgnent désormais de près sur notre épargne.

La procédure « bail-in » a déjà eu lieu à Chypre… Allez demander à ceux qui avaient des comptes de plus de 100 000 Euros dans les banques de l’île lors de la crise des dettes de la Zone Euro en 2013…

Comment peut-on accepter d’être tondu par sa banque ?

Bref, dans un monde de monnaie de singe adossée à des bulles d’endettement prêtes à exploser. Dans un monde où l’on légalise le vol des clients par les banques. Dans un monde où l’équilibre monétaire d’après guerre est remis en cause par la Chine et la Russie. Il est sage de revenir sur les fondamentaux de la monnaie qui est sensée être une réserve de valeur.

Quelle monnaie remplit cette fonction ? Certainement pas l’Euro ou le Dollar dont la valeur est rongée année après année par l’inflation orchestrée par leurs banques centrales.

Les cryptomonnaies sont la monnaie du futur. Il n’y aura jamais plus de 21 000 000 de Bitcoins. Sa valeur ne pourra qu’augmenter face à la dévaluation permanente des monnaies nationales. Il ne fait pas de mal non plus de protéger son épargne avec un peu d’or et un peu d’argent à côté de vos Bitcoins.

Cerise sur le gateau, la banque ne pourra pas venir voler vos cryptomonnaies. Vous êtes votre propre banque;)

Tip BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

Tip ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?