La SEC tire à boulets rouges sur les cryptomonnaies

Tout le monde semble se réjouir que le président de la SEC, le gendarme financier US qui supervise 19 000 milliards de Dollars d’actifs financiers, ait annoncé que le Bitcoin n’est pas un « actif financier ».

En effet, Jay Clayton (ancien de Goldman Sachs) a déclaré au micro de CNBC que « les cryptomonnaies comme le Bitcoin pouvant remplacer le Dollar, l’Euro ou le Yen ne sont pas des actifs financiers (securities) ».

Donc à priori, le Bitcoin est « épargné »… Mais il n’y a absolument rien de bien nouveau sous le soleil ici puisqu’un juge fédéral US a déjà jugé en Mars que le Bitcoin est un « commodity » devant être régulé par la CFTC. Cette dernière va devoir se lever très tôt pour trouver comment réguler le Bitcoin…

Enfin… à dire vrai, on sait très bien comment ils comptent s’y prendre. Ils forceront les exchanges à divulguer l’identité de leur clients aux autorités fiscales… Tout simplement.

Voilà pourquoi tout le monde va doucement se diriger vers les exchanges décentralisés (DEX) qui permettent de garder la propriété de ses clefs privées. Comme le lightning Network, l’émergence des DEX permet de voir l’avenir sereinement en dépit des coups de boutoir du système pour étouffer la révolution monétaire et le mouvement profond de décentralisation de nos sociétés.

Revenons à notre ami Jay Clayton. Ce qui est scandaleux dans ses propos à CNBC, c’est qu’il a dit que la « majorité » des ICOs sont des actifs financiers… !!

« Dans le cas d’un token, un actif numérique (ICO). Si je vous donne mon argent et que vous lancez un business, je m’attends à un retour sur investissement. Il s’agit alors d’un actif et nous régulons cela » a déclaré Clayton.

SEC chairman: Cryptocurrencies like bitcoin are not securities from CNBC.

Bref, pour le président de la SEC, une ICO s’apparente à une introduction en bourse et les tokens issus de l’ICO sont des actifs financiers qui s’apparentent à des actions de bourse.

Au fond, nous pourrions nous dire qu’un peu de réglementation dans la jungle des ICOs est une demi bonne nouvelle qui permettrait d’éviter des « SCAM ».

Mais nous ne sommes pas dupes… En mettant toutes les cryptomonnaies dans le même sac, Clayton et le cartel qui lui souffle à l’oreille veulent surtout faire en sorte qu’aucune cryptomonnaie ne puisse voir le jour à partir d’une ICO (puisqu’elles seront toutes considérées comme des actifs financiers dès le départ).

Personne ne peut prédire si le Bitcoin remplacera le Dollar où bien si une autre cryptomonnaie prendra sa place pour devenir la monnaie universelle. Mais ce qui est sûr, c’est qu’en transformant toutes les ICOs en « actifs financiers », les chances de voir une autre cryptomonnaie émerger en tant que MONNAIE se réduisent à peau de chagrin.

La SEC veut permettre au système de garder les cryptomonnaies sous contrôle en n’ayant que le Bitcoin et quelques autres cryptomonnaies à maintenir en laisse. Le but inavoué de la SEC est de tout faire pour maintenir le monopole des banques sur la monnaie de singe obsolète.

Regardez le cartel qui se moque de nous en retournant la tendance du Bitcoin 5 fois d’affilée et à chaque fois le 6 du mois… Ripple et Ethereum se débattent déjà pour ne pas tomber dans cette catégorisation et rester des « monnaies » à part entière et le Bitcoin est constamment pilonné via le marché des futures…

Patience, le prochain choc financier propulsera de nouveau les cryptomonnaies sur des sommets…

Tip BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

Tip ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?