La bourse de Moscou se prépare à publier des données sur les ICOs

La banque centrale Russe n’est pas vraiment fan des cryptomonnaies. Néanmoins, l’Iran et la Russie réfléchissent à l’utilisation d’une cryptomonnaie dans le but de réaliser leurs échanges commerciaux.

En effet, suite à la sortie de l’accord sur le nucléaire Iranien décidé par Trump, l’Iran a été déconnecté du réseau SWIFT, incontournable pour les paiements internationaux. Vladimir Poutine a répété Jeudi à la télévision nationale que la Blockchain est étudiée afin de s’en servir pour contourner les sanctions économique occidentales.

La Russie commence à s’ouvrir petit à petit au monde des cryptomonnaies et le dernier signe en date vient de la bourse de Moscou (Moscow Exchange MOEX) qui a annoncé prévoir la lancement d’un fil d’informations à propos des ICO (Initial Coin Offering).

Le CEO du MOEX, Alexander Afanasiev, a déclaré à Reuters que « cette plateforme sera lancée d’ici la fin de l’année afin d’informer les investisseurs qui s’intéressent aux cryptomonnaies et autres tokens ».

« Les cryptomonnaies sont traitées comme une menace pour les monnaies nationales car elles n’ont pour le moment pas de statut légal, mais si cela change, nous les intégrerons à notre système. » a-t-il ajouté.

La question est actuellement débattue au sein de la Douma, le parlement Russe.

Le CEO de MOEX a également déclaré qu’il sera possible de créer un marché de Futures sur les ICOs s’il y a de la demande. Une bonne et une mauvaise nouvelle en somme…

Tip BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

Tip ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?