Les agences de notation menacent les banques qui s’intéressent au Bitcoin

Les agences de notation menacent d’abaisser la notation des banques qui s’intéresseraient au marché des futures adossés au Bitcoin si ces produits financiers continuent de voir leurs volumes de transaction augmenter au cours des prochains mois…

Commençons par deux petits rappels afin de bien mettre les choses en perspective :

1- Les agences de notation les plus puissantes du monde sont Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch. Vous vous rappelez certainement de ces agences puisqu’elles ont orchestré il n’y a pas si longtemps la crise de l’Euro (2013) en dégradant à tour de bras la note de la dette des pays Européens. Ces mêmes agences qui avaient notaient toujours la banque Lehman Brothers AAA (meilleure notation possible) la veille de sa faillite qui provoquera la pire crise financière depuis près d’un siècle… Ces ignobles agences ont le destin des pays et des banques entre leurs mains…

2- Le marché des Futures permet de parier sur la baisse du Bitcoin sans en posséder un seul. L’autorité des marchés financiers américaine (CFTC) mène actuellement une enquête sur la manipulation du Bitcoin via ce marché !

Et aujourd’hui, nous apprenons que les agences de notation mettent en garde les banques qui voudraient venir gonfler le volume des échanges sur les contrats de Futures adossés au Bitcoin (le volume journalier peut aller jusqu’à 700 millions de Dollars).

Les agences de notation estiment que les banques prennent un risque qui leur vaudrait carrément d’être dégradées si les volumes venaient à augmenter.

Quelle est la conséquence d’une dégradation de la note d’une banque vous dites ? Pour faire court, plus la note d’une banque est basse et plus il lui sera difficile de prêter de l’argent à ses clients. Une menace à prendre très au sérieux donc…

Voici l’échelle de notation des trois grandes agences de notation:

Nous tirons deux conclusion de cet intérêt soudain des agences de notation pour le Bitcoin :

1- Les grandes banques US (JP morgan, Citi bank, Bank of America, Wells Fargo, Capital one etc…) ont déjà interdit à leurs clients d’acheter des cryptomonnaies avec leurs cartes de crédit. Les agences de notation (qui sont rémunérées par ces grandes banques) viennent de serrer la vis en menaçant les banques récalcitrantes d’une dégradation si elles s’intéressent au Bitcoin. Du chantage, il n’y a pas d’autre mot.

2- Le but inavoué est de militer le nombre d’acteurs sur le marché des futures adossés au Bitcoin. Pourquoi ? Parce que cela coûte bien évidemment moins cher de manipuler un marché avec de faibles volumes !

Et un nouveau coup de couteau dans le dos du Bitcoin de la part du monde de la finance.

Comme par hasard, toutes les mauvaises nouvelles arrivent en même temps, lorsque la tendance sur les marchés est à la baisse. Et après on nous dira qu’il n’existe pas un cartel financier qui complote dans l’ombre pour faire baisser le Bitcoin…

Tip BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

Tip ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?