Une étude commandée par le parlement Européen dépeint les cryptomonnaies comme une alternative à la monnaie

D’après une étude commandée par la commission des affaires économiques et monétaires du parlement Européen, les cryptomonnaies peuvent « être utilisées comme des alternatives à la monnaie ».

L’étude fait plus de 100 pages. Comme toujours, il faut s’attendre à un papier biaisé de la part des grandes institutions et nous n’avons pas vraiment envie de perdre notre temps.

Nous pouvons toutefois y lire :

« Digital currencies, also known as ‘virtual currencies’ or ‘cryptocurrencies’ can be defined as ‘a digital representation of value, not issued by a central bank, credit institution or e-money institution, which in some circumstances can be used as an alternative to money.[…] Their value is determined by the law of supply and demand, […], and it is not backed by any monetary authority (decentralised character). The supply (creation of new units) is often managed by computer algorithms, which help to create scarcity to maintain value. »

Traduction :

« Les cryptomonnaies peuvent être définies comment une représentation digitale de valeur, non créée par une banque centrale où une banque privée, qui en certaines circonstances peuvent être utilisées comme une alternative à la monnaie.

Leur valeur est déterminée par la loi de l’offre et de la demande, […], et n’est pas garantie par une autorité monétaire (caractère décentralisé). La création de nouvelles unités est souvent gérée par un algorithme (il faut dire protocole quand on s’y connaît un minimum), qui aide à créer de la rareté afin de maintenir leur valeur. »

Et oui, c’est bien tout le problème de nos monnaies de singe. Les banquiers utilisent la planche à billets, la dette et les intérêts sans vergogne pour générer de l’inflation (destruction de notre pouvoir d’achat) et faire affluer l’argent dans les même poches…

Autre passage :

« Bitcoin, which are digital currencies that operate in a decentralised way by means of P2P technologies, like blockchain, and without participation or supervision by any central bank or institution. These cryptocurrencies offer technological and operational paradigms that are a source of disruption for the entire sector, including monetary policy and financial stability. »

Traduction :

« Le Bitcoin est une cryptomonnaie décentralisée grâce à la technologie P2P de la Blockchain et qui fonctionne sans la supervision d’une banque centrale. Les cryptomonnaies offrent des paradigmes technologiques et opérationnels qui chamboulent tout le secteur, y compris la politique monétaire et la stabilité financière. »

C’est peu de le dire…

L’étude voit aussi d’un bon œil l’arrivée de cryptomonnaies créées par les banques centrales…

L’Iran s’est lancé dans l’aventure récemment. Inutile de vous dire ce que nous pensons d’une cryptomonnaie créée par les banques…

Donation:

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?