Après la Chine, les Etats-Unis accentuent leur guerre économique contre la Russie et la Turquie

Après avoir décidé de taxer 234 milliards d’importations Chinoises et de remettre l’Iran sous embargo économique, les États-Unis viennent de durcir les sanctions à l’encontre de Moscou.

L’Administration Trump a décidé d’interdire les exportations telles que les turbines à gaz, les circuits intégrés, l’électronique etc… Une nouvelle escalade de la guerre commerciale qui dure depuis le coup d’Etat en Ukraine qui a débouché sur l’annexion de la Crimée et un embargo économique à l’encontre de la Russie.

Pourquoi les Etats-Unis mettent la Russie sous embargo ?

Parce que l’impérialisme US fera tout pour empêcher l’émergence irrésistible d’un monde multipolaire dont la Chine et la Russie sont actuellement incontestablement les fers de lance.

-La Russie s’est mise en travers du chemin des États-Unis (et d’Israël et de l’Arabie Saoudite) sur le champ de bataille Syrien. Le Kremlin a aussi décidé il y a déjà plusieurs années d’abandonner le Dollar.

-La Chine a torpillé le Dollar en lançant des contrats de pétrole libellés en Yuans et convertibles en or ainsi qu’en promettant des investissements représentant 60 000 milliards de Yuans en Asie (10 000 Mds $). La fameuse nouvelle route de la soie qui doit permettre à la Chine d’internationaliser sa monnaie et se débarrasser du Dollar.

Représailles US:

Pompeo (ancien directeur de la CIA et désormais secrétaire d’État) a tout récemment annoncé lors du sommet de l’ASEAN en Malaisie vouloir stimuler les investissement en Asie. Cette initiative « indo-pacifique » vise évidemment à contrer les ambitions de la Chine dans la région. Le Premier ministre malaisien s’est d’ailleurs résigné il y a quelques heures à annuler tous les projets d’infrastructure avec la Chine…

Soit dit en passant, l’embargo de l’Iran fait également partie de cette stratégie de guerre économique. Il s’agit d’empêcher que le monde se mette à acheter le pétrole Iranien dans leurs propres monnaies plutôt que le pétrole de l’Arabie Saoudite qui lui est exclusivement vendu en Dollars.

Russie, Chine, Turquie, ils se débarrassent tous du Dollar

La guerre commerciale actuelle en dit long sur l’État des relations internationales et comme toujours, si l’on tire le fil jusqu’au bout, c’est encore et toujours le Dollar qui est le nerf de la guerre.

De nombreux pays ont décidé de se débarrasser du Dollar et c’est pour cela qu’ils sont mis sous pression par l’Oncle Sam.

Irak, Libye, Syrie, Russie, Chine, Turquie etc.. Tous ces pays ont en commun de ne plus vouloir utiliser la monnaie de singe US.

La Turquie a par exemple décidé en fin d’année dernière d’emboîter le pas à la Russie et la Chine en achetant de grandes quantités d’or ainsi qu’en arrêtant d’utiliser le Dollar pour ses échanges commerciaux au bénéfice des devises chinoise, iranienne et russe.

«Si les pays européens veulent eux-aussi se débarrasser du dollar, Ankara est prête à passer à des échanges identiques avec eux», a déclaré le président Turque Erdogan, avant de préciser également « qu’Ankara ne modifiera pas sa politique vis-à-vis de la Syrie et de l’Iran »…

Tout est lié et si les États-Unis sont en train de pilonner la Lire Turque sur le Forex, c’est pour lui faire regretter d’avoir abandonné le Dollar.

La Russie a quant à elle amorcé la vente de ses Dollars dès 2010. Les réserves russes en Dollars sont passées de 176 milliards en 2010 à moins de 15 milliards aujourd’hui. Voilà pourquoi le Rouble a été massacré par la finance anglo-saxonne. (Alors même que les stocks d’or Russes font du Rouble la monnaie la mieux garantie du monde…).

Voici ce qu’a déclaré le ministre des finances Russe hier: « Nous avons considérablement réduit nos investissements dans les actifs américains. Le dollar, qui était considéré comme une monnaie mondiale, est devenu un outil risqué pour régler les échanges commerciaux  » avant d’ajouter que « la Russie souhaite vendre son pétrole non plus en Dollars mais en Roubles ou en Euros » (et le Bitcoin??!).

La Chine a aussi clairement décidé de ne plus accumuler de Dollars :

Le BITCOIN ronge son frein

La guerre commerciale actuelle confirme une fois de plus que notre monde ne connaîtra pas la paix tant que les États-Unis bénéficieront du pouvoir exorbitant d’imposer leur monnaie au monde entier. Rappelons que plus de 63 % des réserves de change des banques centrales du monde sont en Dollars (FMI).

Le Bitcoin pourrait devenir cette monnaie internationale et tous les pays que nous avons déjà mentionné étudient de près cette possibilité qui leur tend les bras.

Le Bitcoin a tous les avantages pour permettre à tous les pays de régler leurs échanges commerciaux:

Apatride (Aucun pays ne peut empêcher un autre pays de l’utiliser. Chacun se rappelle que la BNP a dû payer 9 milliards de Dollars à l’Oncle Sam pour avoir facilité les échanges commerciaux Iraniens en Dollars…)

Réserve de valeur (Les États-Unis impriment toujours plus de Dollars, ce qui érode sa valeur. Le Dollar a perdu plus de 95 % de sa valeur depuis sa création… En revanche, il n’y aura jamais plus de 21 000 000 de Bitcoins… La différence est immense…)

Transactions quasiment gratuites (idéal pour régler les énormes montants correspondants aux échanges commerciaux entre pays. Essayez donc de transférer quelques centaines de millions de Dollars pour quelques centimes, vous allez voir ce que vous dira votre banquier…)

Bref, le Bitcoin a de beaux jours devant lui étant donné que la monnaie de singe des Etats-Unis est chaque année de plus en plus contestée partout dans le monde.

Les volumes d’échanges ont d’ailleurs plus que doublé sur les exchanges Turques. Tout comme au Venezuela, nombreux sont ceux qui n’ont plus confiance en leur monnaie nationale et qui se tournent vers cette valeur refuge plus pratique que l’or qu’est le Bitcoin.

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?