L’Allemagne appelle à s’émanciper du réseau de paiements internationaux SWIFT noyauté par les USA – Le Bitcoin tend ses bras…

Le ministre des affaires étrangères Allemand Heiko Maas vient de faire beaucoup de bruit en suggérant la création d’un nouveau système de paiement indépendant des États-Unis. Du lourd qui en dit long sur l’état des relations internationales et la guerre commerciale en cours qui va probablement déraper une guerre monétaire.

Pourquoi créer un système de paiement indépendant des USA?

Parce que tout le système bancaire mondial est actuellement noyauté par une petite coopérative nommée SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication).

Le réseau SWIFT est utilisé par 10500 banques dans 215 pays, traite environ 20 millions de transferts internationaux par jour et la répartition de ses droits de vote dépend du nombre de transactions réalisées par les banques.

L’Iran est la seule nation qui ait jamais été déconnectée du réseau SWIFT (en 2012) avant d’être rebranchée suite à l’accord sur le nucléaire forgé du temps d’Obama.

Cette menace a aussi été brandie devant Vladimir Poutine lorsqu’il a récupéré la Crimée.

La Russie a depuis décidé de mettre sur pied son propre système de paiement international alternatif afin de se prémunir d’une telle sanction qui mettrait son économie par terre en un rien de temps.

La Chine a également tout récemment fait de même en lançant le CIPS (système international chinois de paiement). Le CIPS réduira les coûts de transfert de la monnaie Chinoise, empêchera l’espionnage des agences de renseignement américaines (qui ont réussi à obtenir un accès au réseau SWIFT sous prétexte de combattre le terrorisme…), et permettra de polir un peu plus son statut désiré de monnaie internationale.

SWIFT, où les dérives d’un système centralisé…

SWIFT est clairement devenu un mécanisme de domination mondiale à la solde des États-Unis. Comme nous en avons la triste démonstration avec l’Iran, le réseau SWIFT est utilisé pour forcer des changements de régime via la possibilité d’étrangler des économies et de susciter le mécontentement des peuples. Il s’agit d’un outil de guerre économique comme les attaques spéculatives ou encore les gels de comptes bancaires de politiciens. Regardez le Rouble. La monnaie Russe a été attaquée de toutes parts depuis le coup d’État en Ukraine alors même qu’elle est la monnaie adossée aux plus grandes réserves d’or du monde.

Bref, le ministre Allemand appelle à la création d’un « Fonds Monétaire Européen » et d’un SWIFT Européen afin que « les américains ne nous marchent pas sur la tête »…

La raison étant que l’Europe veut sauvegarder l’accord sur le nucléaire Iranien et qu’à cette fin, il lui faut un nouveau système de paiement car SWIFT est surveillé par les USA. Et vu que l’oncle Sam interdit de nouveau à tout le monde de commercer avec Téhéran, passer par un autre système permettrait de cacher ces transactions et  en théorie » d’éviter les sanctions US.

(Chacun se rappelle l’amende de près de 10 milliards de $ infligée à la BNP qui a facilité des tansferts en Dollars pour le compte de banques iraniennes…)

Nous disons « en théorie » car Donald Trump vient juste d’annoncer une barrière tarifaire de 25 % sur toutes les importations de voitures Européennes (grosse pression). Soit dit en passant, il s’agit là de toute façon d’une très bonne nouvelle car faire traverser l’Atlantique à des voitures est une hérésie écologique….

Quant à la question: « pourquoi Trump met l’Iran sous embargo économique? » la réponse est simple. Sauver le petroDollar signifie empêcher l’Iran de devenir un poids lourd de l’exportation du pétrole car le pays ne veut pas vendre son pétrole en Dollars…

Et le Bitcoin, la technologie blockchain ?

Le réseau SWIFT est une usine à gaz sans nom. Vous n’imaginez pas la complexité du réseau pour parvenir à réaliser avec succès 99.999 % des transactions des banques. Les fameux « trois 9 ».

La technologie du Bitcoin a prouvé être une solution mille fois plus élégante que celle du réseau SWIFT dont les jours sont désormais comptés.

Les nations devraient tout simplement acheter du Bitcoin et réaliser leurs échanges commerciaux grâce à sa technologie qui est quasiment instantanée, gratuite et décentralisée contrairement au réseau SWIFT qui est un bon exemple de ce qui arrive toujours dans un réseau centralisé : Quelqu’un finit toujours par faire sa loi…

La banque Allemande Bitbond a déjà commencé à contourner le réseau SWIFT en utilisant le Bitcoin

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

BONUS : Le volume de paiements réalisés via le système SWIFT par monnaie (Un jour le Bitcoin s’immiscera dans ce classement)

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?