L’Iran a dévoilé son Shitcoin, ça pique les yeux

Le National Cyber Space Center d’Iran a dévoilé les grandes lignes de sa cryptomonnaie nationale.

Soit dit en passant, le National Cyber Space est responsable de la censure médiatique dans le pays en bloquant certains contenus occidentaux. On ne leur jettera pas la pierre puisque facebook, google font la même chose et qu’en France nous avons désormais une loi sur les « fake news ». Vive la liberté d’expression…

Bref, l’Iran vient de dévoiler un magistral SHITCOIN comme on en fait peu puisqu’il a fallu respecter les désideratas du président Hassan Rouhani, un dirigeant autoritaire aux ordres d’un clergé islamique. On fait mieux au niveau décentralisation…

Pour rappel, l’Iran développe une cryptomonnaie dans le but de contourner l’embargo économique et financier américain. L’oncle Sam interdit au monde entier d’acheter le pétrole iranien et encore moins en Dollar. Les banques iraniennes vont de nouveau être déconnectées du réseau SWIFT et par conséquent isolées du reste du monde financier.

Cette « cryptomonnaie » développée par la fondation Linux sera « similaire » au Bitcoin dans le sens où elle sera bâtie à partir d’une blockchain ou autrement dit, un registre contenant toutes les transactions. Mais la similarité s’arrête là…

-Les coins seront pré-minés et pourront être dupliqués à l’infini

Pré-miné ? Cela nous rappelle le shitcoin Ripple dont les fans ont rendu ses créateurs milliardaires en un clin d’œil…

Mais surtout, ce qui interpelle ici, c’est qu’en l’absence de mineurs, pas de proof of work solide, pas de décentralisation, sécurité ridicule etc…

-La quantité de coins sera décidée par le gouvernement et sa valeur sera indexée sur celle de la monnaie nationale, le Rial

De mieux en mieux. Alors que le grand avantage du Bitcoin est que sa masse monétaire est non inflationniste, c’est à dire qu’elle est limitée (21 M) la « cryptomonnaie » iranienne sera elle complètement inflationniste et indexée sur une monnaie qui est elle même extrêmement inflationniste (principalement à cause de l’embargo US, soyons honnêtes).

Ce n’est pas parce que l’on est une république islamiste que l’on va se priver de tondre le peuple par l’inflation…

-Les transactions ne seront pas publiques

Ce n’est pas parce que l’on est une république islamique que l’on a rien a cacher…

Bref, l’Iran aurait mieux fait d’adopter le Bitcoin au lieu de se ridiculiser de la sorte. Nous avions un mince espoir car il faut rester optimiste mais comme prévu, c’est une déception cuisante.

La cryptomonnaie « nationale », l’antithèse de la cryptomonnaie

L’Iran a prévu d’utiliser dans un premier temps le « Rial Digital » comme un moyen de paiement interbancaire pour contourner le réseau SWIFT. Mais dans un deuxième temps, il est aussi prévu de démocratiser ce shitcoin pour les échanges locaux.

En d’autres termes, l’Iran a annoncé son intention de remplacer l’argent papier par un shitcoin. C’est très grave!

Transformer la monnaie nationale en shitcoin dont la masse monétaire est infinie et non anonyme, voilà un piège mortel pour les peuples. Pourquoi? Pourquoi faire disparaître l’argent liquide en le remplaçant par une monnaie digitale ?

Pour que vous ne puissiez plus vous protéger face au racket d’un système monétaire insolvable. Toutes les banques sont techniquement en faillite et le jour où le système bancaire entrera de nouveau en crise, les banques veulent être sûres que vous puissiez pas avoir la mauvaise idée de venir récupérer votre argent au guichet.

N’oubliez jamais que lorsque votre banque vous dit « Vous avez de l’argent sur votre compte » , elle veut dire en fait « Nous avons une dette envers vous ». Et oui, en raison du système de réserves fractionnaires qui caractérise le système bancaire moderne, la majorité de l’argent est de la fausse monnaie. En d’autres termes, si tout le monde venait réclamer son argent en même temps, les banques seraient très loin de pouvoir rendre l’argent de tous les déposants.

L’objectif numéro un des banques est de faire disparaître l’argent papier et elles réfléchissent sérieusement à camoufler leur plan machiavélique en présentant cela sous forme de de « cryptomonnaieé. Tenez le vous pour dit.

Et au-delà de la nécessité impérieuse de nous empêcher de retirer notre argent en liquide, les banquiers pourront également savoir comment nous dépensons TOUT notre argent.

Irez vous voir le spectacle d’un humoriste transgressif, ferez vous un don à telle ou telle association militante si cela peut vous nuire pour obtenir un travail ou un logement ?…

Les banques n’hésiteront pas à faire disparaître l’argent liquide si elles le peuvent. Mais plus probablement, ce sont les entreprises privées qui refuseront le cash car il ne faudrait pas donner l’impression que cette idée vient des banques elles même…

Les cryptomonnaies décentralisées seront indispensables dans un futur proche et notamment à cause de la fin programmée de l’argent liquide. Ne vous faites jamais avoir par une cryptomonnaie nationale. Poisons…

La guerre contre le cash a déjà commencé

En Suède, la part des paiements en argent liquide est passée de 40 % à 20 % en seulement 5 ans. La Suède est l’un des pays les plus avancés dans l’interdiction de l’argent liquide. Ils s’implantent même des puces sous la peau. Un peu naïfs ces suédois… Qui a dit que les pays scandinaves sont un modèle de société ? Pas la Suède dans tous les cas…

Visa, fournisseur d’un système de paiement en position de quasi monopole avec Mastercard est déjà sur le pied de guerre. Plusieurs restaurants New-yorkais se sont déjà vu proposer de bannir les paiements en liquide en échange d’une somme de 10 000$. En France ou en Italie, il est désormais interdit de payer en liquide quand le prix dépasse 1000 euros. Au Danemark, les commerçants ne sont plus obligés d’accepter l’argent liquide. Il est devenu impossible de retirer des grosses sommes d’argent sans prévenir son banquier longtemps à l’avance et chacun peut constater les limites de retrait hebdomadaires que les banques nous imposent…

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?