62 % des Bitcoins sont possédés par 0.1 % des adresses – Où est le ruissellement ?

Le Bitcoin est un vieux rêve d’anarchiste et de libertarien. Il est un chef d’œuvre de décentralisation aux dépends des banques.

Il est en même temps un système de paiement ainsi qu’une monnaie, deux en un.

Il est indestructible. Il est apatride. Il est non inflationniste grâce à sa masse monétaire limitée à 21 M d’unité.

Il est anonyme. Il est instantané. Il ne ponctionne pas de frais de transactions.

Mais malgré ses nombreux atouts, le Bitcoin souffre d’un défaut ennuyeux qui rebute jusqu’aux anarchistes les plus convaincus de la nécessité de combattre l’autoritarisme sous toutes ses formes et notamment celui du système bancaire et financier qui nous balade de crise en crise…

La distribution du Bitcoin

C’est un fait, 62 % des Bitcoins se trouvent sur 0.1 % des adresses. Ce qui fait dire à certains que le Bitcoin est profondément inégalitaire. Et ils ont raison.

Ces chiffres nous rappellent la situation profondément inégalitaire du monde dans lequel nous vivons où les 8 milliardaires les plus riches possèdent autant que la moitié de la population mondiale la plus pauvre.

8 vs 3 750 000 000 … (Source OXFAM)

C’est loin d’être satisfaisant. 1/3 de la masse monétaire du Bitcoin se trouve entre les mains d’à peine 1600 personnes.

Satoshi n’avait pas prévu l’émergence des puces ASIC

Cette distribution inégalitaire n’a pas été voulue par Satoshi Nakamoto qui, soit dit en passant, possède environ un million de BTC (environ 5 % du total). Ce déséquilibre s’explique en partie par des évolutions technologiques que Satoshi n’avait pas vu venir :

Le mystérieux cypherpunk a conçu le Bitcoin avec un algorithme de consensus utilisant le proof of work. Participer au consensus et la réalisation des transactions s’appelle le mining.

N’importe qui avec un ordinateur lambda pouvait participer au mining en partageant sa puissance de calcul et ainsi obtenir une récompense via la création de nouveaux Bitcoins.

Satoshi Nakamoto a offert à chacun la possibilité d’obtenir des Bitcoins sans distinctions (si ce n’est d’avoir un ordinateur, ce qui n’est pas le cas pour la majorité de la population mondiale…).

Mais il n’avait pas prévu l’émergence de puces ASIC qui ont rendu l’utilisation de nos ordinateurs classiques complètement obsolètes pour le mining. Il faut désormais lourdement s’équiper en matériel onéreux pour espérer obtenir une part du gâteau.

C’est pour cette raison que certains développeurs ont développé des cryptomonnaies utilisant un algorithme de consensus qui permettent justement d’éviter la concentration de la puissance de mining et donc des Bitcoins.

Est-ce irrémédiable ?

Nous n’avons pas retracé l’évolution de la distribution du Bitcoin depuis sa création et nous ne savons donc pas vraiment si la concentration du Bitcoin a tendance à augmenter ou diminuer. Il faudrait demander à une entreprise d’analyse de la Blockchain.

Nous sommes d’avis de penser que les Bitcoins finiront de toute façon par passer de mains en mains à mesure que leurs propriétaires les dépenseront. C’est la théorie du ruissellement comme on dit (trickle down economic).

Après tout, si certains ont eu le nez assez creux pour supporter le Bitcoin dès ces débuts, il est normal qu’ils soient les premiers à en profiter.

Néanmoins, d’après DIAR.com, 42 % des Bitcoins détenus dans des wallets (garnis avec au moins 200 BTC) n’ont pas bougé depuis Décembre 2017. Cela signifie qu’une sacré partie des baleines sont simplement assises sur leurs Bitcoins.

Attendent-elles un événement qui déclenchera la prochaine vague de hausse ou bien est-ce qu’elles ne parviennent pas à dépenser leurs BTC par manque d’opportunités ?

Nous penchons plutôt pour la première explication.

Nous posons maintenant cette question : Si personne ne consomme avec ses Bitcoins ou si la plupart préfère jouer au casino sur les exchanges, est-ce que les marchands vont vouloir participer à sa démocratisation ?

Être accepté partout est tout de même le but ultime du Bitcoin. Ne l’oublions pas…

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?