La dette US gonfle – le paiement des intérêts coûtera bientôt plus que le budget de l’armée

Le gouvernement américain va bientôt dépenser plus pour le remboursement des intérêts sur sa dette que pour son budget de la défense (qui est de 700 milliards $).

Le paiement de ces intérêts sera proche de 400 milliards $ l’année prochaine. Soit 2 fois plus qu’en 2017 d’après la commission budgétaire du Congrès US.

D’ici 10 ans, et compte tenu de la trajectoire des taux d’emprunt de la FED, c’est environ 900 milliards que les États-Unis devront payer aux banques privées au titre des seuls intérêts sur la dette.

Intérêts de la dette US

Les responsables du budget fédéral US préviennent que le pays dépensera plus pour offrir des intérêts aux banquiers que pour l’éducation, les aides sociales aux familles ainsi qu’en food stamps (bons pour de la nourriture que près de 45 millions d’américains utilisent…).

Voilà, d’ici deux ans, le gouvernement US va donner plus d’argent à une poignée de banquiers déjà extrêmement riches qu’à ses enfants et des dizaines de millions de familles dans le besoin.

Et en France ?

En France, nous dépensons un peu plus de 30 milliards pour le budget de la défense et 45 milliards pour le remboursement des intérêts sur la dette. Seulement les intérêts, je ne vous parle même pas du montant de dette que nous devons aussi rembourser chaque année et qui atteint environ 300 milliards…

Le jour où les banques privées décideront que le gouvernement n’est pas à leur goût, elles arrêteront de prêter à l’État Français qui sera alors incapable de faire rouler ces 300 milliards de dettes arrivant à maturité chaque année (Cad emprunter 300 nouveaux milliards assortis de nouveaux intérêts pour payer ces 300 Mds de dette arrivant à maturité).

C’est ce qu’il s’est passé en Grèce et c’est ce qu’il se passe en Italie où le taux d’emprunt à 10 ans est désormais à 3.60 % contre 1.5 % début 2017…

Pour la comparaison, le taux d’emprunt en France est par exemple de 0.88 %. Il est de 0.50 % en l’Allemagne…

Taux d’intérêt

Le taux d’intérêt à 10 ans US vient de repasser au-dessus du Rubicon des 3 % contre 1.5 % deux ans plus tôt, lorsque la banque centrale US (FED) a commencé à rehausser son taux directeur.

Étant donné que la maturité moyenne de la dette US est de 6 ans environ, tout le stock de dette sera assorti de nouveaux taux d’intérêt 2 à trois fois supérieurs au bout de cette période.

Voilà pourquoi le paiement des intérêts sur la dette US va tripler en passant de 300 milliards à 900 milliards d’ici 10 ans.

Le déficit budgétaire US sera l’année prochaine de 1000 milliards. 1000 milliards de dette supplémentaire en un an pour une dette totale déjà supérieure à 21 000 milliards.

Sacrée facture. Rendez-vous compte que cette dette va permettre aux banquiers de se mettre des centaines de milliards dans la poche alors qu’ils ne font que créer de l’argent ex nihilo.

Des sommes folles qui creusent les inégalités

Un budget de 700 milliards pour l’armée… Rendez-vous compte que 90 % des 2000 milliards dépensés pour la guerre en Irak est allé dans la poche des 1 % les plus riches de la population qui possèdent les actions de l’industrie de l’armement et du pétrole (nécessaire pour faire voler les avions et rouler les tanks).

Quand à ces 300 milliards d’intérêts, ils vont aussi dans la poche des 1 % les plus riches. Celle des actionnaires de banques.

700 + 300 = 1000 milliards. C’est trois fois plus qu’il n’en faut pour éradiquer la faim dans le monde dès maintenant. En sachant qu’il faudra investir environ 44 000 milliards de Dollars d’ici 2050 pour éviter la catastrophe du changement climatique, il serait avisé d’arrêter d’offrir de l’argent aux marchands de morts et aux banquiers…

La création monétaire

Pourquoi avançons nous tous ces chiffres qui semblent à première vue éloignés du sujet de notre journal : le Bitcoin

Parce que la création monétaire à partir de dette assortie d’intérêts est un processus exponentiel qui est précisément le cœur du problème de la société et de la planète. 900 milliards d’intérêts!! En sachant que le budget US, tout compris, représentait 4000 milliards en 2017….

Nos États se sont laissés enferrer par une dette qui finira par consumer la planète entière si nous ne stoppons pas rapidement cette pompe à fric bancaire qui nous oblige à augmenter sans cesse nos taux de croissance, notre production, notre consommation et l’inflation.

Le système monétaire actuel nous OBLIGE à générer toujours plus de dette. Il a été conçu de cette manière. C’était relativement pratique au début pour créer de la croissance mais nous nous rendons compte aujourd’hui que les inégalités sont tout simplement inouïes et que nous devons arrêter de consommer autant de pétrole et de charbon sous peine de changement climatique irréparable. Il est vital que nous en revenions à une monnaie non inflationniste, beaucoup plus stable. Une monnaie dont la création ne porte pas en elle les germes de la croissance infinie sur une planète finie et qui offre une rente infinie une petite bande de banquiers qui préféreront voir le monde brûler que d’arrêter d’ajouter des milliards à leurs fortunes.

Rejoignez-nous aussi sur twitter où nous publions régulièrement des citations à propos de la monnaie.

Voici quelques articles dans lesquels nous défrichons l’arnaque de la création monétaire actuelle:

La façon dont la monnaie est créée génère des crises toujours plus graves – Le Bitcoin est différent

10 ans après la crise, notre monnaie de singe et notre endettement sont plus que jamais au bord de l’implosion

10 ans après la crise, rien n’a changé car la monnaie est toujours créée à partir d’une dette assortie d’intérêts

Que fera la banque centrale Européenne des 2500 mds de dettes achetées avec sa planche à billets ?

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?