Qui est l’imbécile qui a vendu le Bitcoin en même temps que la Bourse

Après avoir engrangé de nouveaux records, les bourses dévissent. Le Dow Jones perd 6 % depuis une semaine, pareil pour le S&P 500 et le CAC 40 perd lui près de 8 %.

Aucune nouvelle n’est venue justifier ce mini crash…

Quelqu’un, quelque part, a décidé d’arrêter la musique et les algorithmes sont venus aggraver le mouvement. La majorité des ordres passés sur les marchés sont désormais réalisés par des algos de banques tous bidouillés de la même façon. Si bien que plus personne n’est responsable de rien et tout le monde va dans le même sens comme des moutons de Panurge sans que personne ne sache vraiment pourquoi on monte ou l’on descend. La fameuse main invisible…

L’inflation des marchés boursiers est gigantesque. Le Dow Jones a par exemple engrangé 270 % depuis le plus bas de la crise de 2008…

Quand vous voyez que la capitalisation boursière d’Amazon dépasse 1000 milliards pour 2.5 milliards de bénéfices trimestriels, il y a de quoi devenir fou. Rendez-vous compte que la capitalisation d’Amazon représente 400 fois son bénéfice trimestriel… Il y désormais plusieurs écarts type entre la valeur actuelle et historique des actions. C’est n’importe quoi.

Pourquoi une telle inflation ? Mais parce que les banques centrales ont fait (ou font encore) marcher la planche à billets et que tout ce pognon injecté dans les banques finit par se retrouver dans le casino boursier.

La musique s’est arrêtée

Oui mais voilà, la banque centrale américaine a amorcé la hausse des taux depuis deux ans et a même commencé à drainer une partie des milliers de milliards injectés depuis 2008. Cela fait un an et demi que la FED retire 50 milliards par mois aux banques. C’est autant d’argent qui doit sortir du casino boursier…

Mais comme on dit, l’argent, c’est comme le dentifrice. Une fois sorti du tube, difficile de le remettre dedans… Tout le monde sait qu’à chaque fois que le loyer de l’argent est rehaussé, un crash est imminent. Et cette fois-ci, nous avons même la FED qui essaie de retirer de l’argent du système…

Les hausses de taux débouchent sur des crises et des récessions

(périodes de récession en grisé, courbe du taux directeur de la FED en bleu)

Trump et la mafia bancaire

Donald Trump s’est plaint Lundi de la politique monétaire de la FED (C’est la seconde fois). Le président américain a déclaré ne pas être « emballé » par le gouverneur de la FED, Jérôme Powell. Il est même allé plus loin en disant que « la FED est devenue folle» devant les journalistes. Depuis, toute la mafia de mondialistes américains, Larry Summers en tête, tambourine que la banque centrale est INDEPENDANTE. H oui, dans le cas de la FED, cette dernière n’a rien de « fédéral » puisqu’elle est détenue par les banques privées. Le président US a simplement le droit de nommer quelques gouverneurs de temps en temps…

Donald Trump vient de tomber nez à nez avec le mur de la mafia bancaire et se rend compte qu’elle n’est pas amicale et qu’il n’a aucun pouvoir sur elle… La FED est une institution privée, inféodée à des intérêts privés et particulièrement puissants. (Enfin, le Congrès US a créé la FED et il peut donc aussi la détruire…).

Et oui, les banques centrales ne sont plus publiques depuis longtemps. La monnaie n’est plus un attribut régalien de l’État. Cela fait longtemps que les banquiers ont pris le pouvoir. D’ailleurs, les dettes ne font qu’augmenter depuis…

Il vient découvrir que la politique monétaire de la FED, couplée à son déficit budgétaire abyssal (près de 1000 milliards l’année prochaine), va provoquer une crise qui l’empêchera de briguer un second mandat si les taux continuent d’augmenter.  Nous sommes en pleine période électorale des « mid-terms » aux États-Unis. Trump vante son bilan économique alors ses ennemis mondialistes ont décidé de secouer le bourse pour influencer les électeurs. Il ne faut pas aller chercher plus loin…

Avec la trajectoire actuelle, le paiement des intérêts va atteindre 400 milliards par an en 2019 et 900 milliards d’ici 10 ans… En sachant que le budget actuel des États-Unis c’est environ 4000 milliards…

Le pessimisme s’empare des marchés

Il n’y a pas que la FED qui a le pouvoir de faire s’écrouler le château de cartes boursier. Il y a la guerre commerciale sino-américaine ou encore le risque de sortie de l’Italie de la Zone Euro. Les banques sont en train de châtier Trump mais aussi le gouvernement Italien où le taux d’emprunt à 10 ans a presque triplé en deux ans. Il s’affiche désormais à 3.60 % contre 0.50 % pour l’Allemagne par exemple…

Pourquoi le Bitcoin recule aussi ?

C’est une bonne question. Pourquoi le Bitcoin a-t-il aussi dévissé dans le sillage des bourses ?? -400$ en 30 minutes.

C’est une blague. Il faut vraiment être un imbécile pour corréler le Bitcoin aux bourses !

Les bourses sont des bulles inflationnistes permises par un système monétaire au bord de l’implosion et qui ne survit qu’à force de planche à billets.

Le Bitcoin est le remède à ce système pourri d’endettement, de monnaie de singe et d’inflation. Je crois qu’il n’y a plus une seule personne aujourd’hui qui n’est pas d’accord pour dire que la dette et l’inflation, c’est mal. Or, le système monétaire actuel étant ce qu’il est, la dette ne peut QUE augmenter. C’est mathématique.

On a jamais vu l’or chuter lors des crises financières. C’est une valeur refuge tout comme le Bitcoin, cet or digital disponible en quantité limité contrairement aux monnaies de singe créées à l’envie par les banques à partir de crédit. L’or a fait un bon de 170 % dans le sillage de la crise de 2008. On est passé de 600 $ l’once à 1800 $…

JP Morgan : « L’or est la seule monnaie. Tout le reste n’est que du crédit ».

Les bourses vont chuter, c’est une certitude, mais ne faites pas l’erreur de croire qu’il faut aussi vendre le Bitcoin, cela n’a absolument aucun sens ! Quelqu’un a voulu nous le faire croire hier, ne tombez pas dans le panneau…

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?