Satoshi Nakamoto, le nouveau Kennedy

Les banques n’ont qu’un seul objectif : Faire de l’argent sur votre dos. Et pour faire un maximum d’argent, il faut que les taux d’intérêt soient élevés.

Rendez-vous compte que d’après l’Institute for International Finance (IIF), la dette globale représentait en début d’année 247 000 milliards de Dollars. Soit 320 % du PIB mondial.

En imaginant un taux d’intérêt moyen de 3 % à l’échelle du monde (on est très gentil sur le taux), cela représente 7100 Milliards.

7100 Mds… c’est presque 10 % du PIB annuel mondial qui tombe dans les poches des banquiers pour avoir eu l’immense labeur de créer du pognon à partir de rien.

Jusqu’à quand allons nous laisser les banquiers nous sucer le sang ? Quand allons nous reprendre notre pouvoir monétaire et faire disparaître cette dette qui n’est qu’une construction artificielle, une rente infinie au profit d’une oligarchie financière héritière d’un système monétaire intrinsèquement vicié.

La FED rehausse le loyer de l’argent

Evolution historique du taux d’intérêt de la FED avec les présidents en charge au moment des faits

A chaque fois que les banquiers rehaussent les taux d’intérêt, une crise majeure éclate très peu de temps après. Ils montent les taux jusqu’à ce que les remboursements deviennent insoutenables et que les défauts de paiement s’amoncellent.

Evolution historique du taux d’intérêt de la FED en plus précis (Voyez en grisé les périodes de récession qui coïncident à chaque fois avec des taux élevés)

Les dettes ont atteint des niveaux tellement délirant que les taux sont obligés d’être faibles. Les remonter quelques années déclenche automatiquement une crise.

Ces crises sont du pain béni pour les banquiers. Lors de la crise des subprimes, les banques américaines ont ainsi pu saisir plus de 9 millions de maisons !

Les banquiers ne veulent pas anticiper les crises. Ils veulent faire marcher la planche à billets pour nous faire cracher au bassinet via l’inflation, cet impôt déguisé qui draine notre pouvoir d’achat.

Hier soir nous avons eu des nouvelles de la banque centrale US (FED). Elle a déclaré son intention de continuer à remonter les taux de manière agressive… Les bourses ont dévissé dans le sillage de ce Casus Belli adressé à Trump…

Trump VS FED

La FED a rappelé à Donald Trump qui est vraiment le boss.

Les président américain multiplie les attaques contre la FED (Federal Reserve) car il sait bien la hausse des taux déclenchera inéluctablement un ralentissement économique voire une crise majeure avant la fin de son mandat et hypothéquer ses chances de rester à la maison blanche.

La seule façon pour Trump de pouvoir menacer la FED est de remporter les élections de mi-mandat et pour obtenir la majorité au Congrès. C’est le Congrès qui a créé la FED. Le Congrès peut donc aussi le pouvoir de la fermer… En effet, Trump aura beau crier sur tous les toits que la FED est « folle », il ne peut pas virer son président, Jérôme Powell. Ce serait anticonstitutionnel…

S’il fallait le rappeler, précisons que la FED n’a rien de « Federal ». C’est une banque privée et Donald Trump n’a pas son mot à dire. Le dernier président qui a décida d’introduire une monnaie indépendamment de la FED, ce fut Kennedy……

Quand on vous dit que le droit régalien de battre monnaie a été totalement privatisée à nos dépends….

Satoshi Nakamoto, le nouveau Kennedy

Kennedy savait qu’il est quasiment impossible de fermer la FED. C’est pour cela qu’il ordonna au ministère des finances (Treasury) d’imprimer une nouvelle monnaie adossée au métal d’argent, les « silver certificate ».

Ces Dollars, tout à fait similaires à ceux imprimés par la FED, potaient la mention spéciale : « échangeable contre du métal d’argent ».

ONE SILVER DOLLAR (ils ont la particularité d’avoir un logo bleu et son toujours en circulation)

Il s’agissait de redonner au gouvernement américain son droit régalien de battre monnaie. En un rien de temps, les gens auraient compris que les Dollar échangeables en argent ont bien plus de valeur que les Dollars de la FED qui ne sont que des bouts de papier. Bientôt, le gouvernement américain aurait pu se financer à taux 0 % avec sa propre monnaie.

Mais le programme fut abandonné peu de temps après la mort de Kennedy. La ficelle est grosse…

Tout cela pour dire que menacer la mafia bancaire peut vous coûter votre vie, même si vous êtes le président US… C’est pour cela que Satoshi Nakamoto est resté anonyme…

Son Bitcoin est le nouveau Silver Certitificate. Ce n’est qu’une question de temps avant que les gens se rendent compte de la supériorité du Bitcoin par rapport à nos monnaies de singe qui nous mettent à genoux par la dette.

Détruisons les banques au lieu de quémander des taux bas…

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?