Nouveau scandale bancaire à 55 milliards, on attend quoi pour adopter le Bitcoin ?

D’après l’indice Janus Henderson, les dividendes mondiaux ont augmenté de 13 % au second trimestre 2018. En France, ils ont même bondi de 23.6 %. 50.9 milliards en tout. Un record historique alors que le chômage reste toujours aussi élevé…

Passons sur le fait que tout cet argent profite toujours aux mêmes classes dominantes et qu’il serait bien plus juste que les entreprises soient bâties sous forme de coopératives qui distribueraient beaucoup plus équitablement les profits.

Ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est l’énième scandale de fraude fiscale organisée par les banquiers. Ils ont siphonné 55 milliards d’Euros dans 11 États Européens. 17 milliards rien qu’en France.

Et pendant que les traders, banquiers et avocats mettent sur pied des montages financiers visant à engranger toujours plus de pognon, l’austérité est érigée en dogme partout en Europe afin de rembourser la sacro-sainte dette à des banquiers qui ne paient pas leurs impôts. La boucle est bouclée…

L’évasion fiscale organisée par la Commission Européenne

Tout cela nous rappelle aussi que l’évasion fiscale des plus grandes multinationales via Irlande ou le Luxembourg est toujours légalisée par les traités Européens… Google parvient à faire sortir 60 milliards d’Europe chaque année pour ne pas se faire taxer dessus. Souvenez-vous, l’actuel président de la Commission Européenne est Jean-Claude Juncker. Cet homme a été 15 ans le premier ministre Luxembourgeois. Chef du plus grand paradis fiscal d’Europe. N’oubliez pas non plus que son prédécesseur, Emmanuel Barosso, bosse désormais chez Goldman Sachs.

Dans la dernière liste « noire » des paradis fiscaux de l’UE (suite au dernier scandale d’évasion fiscal luxleak), le Luxembourg n’y figure pas…

Il y aurait 600 milliards d’Euros appartenant aux Européens dans des paradis fiscaux.

L’évasion et l’optimisation fiscale coûte chaque année plus de 100 milliards d’Euros à la France! C’est l’équivalent de 200 Airbus A380!

Un déficit budgétaire que les banquiers ne veulent de toute façon pas résorber car plus la dette grossit et plus ils peuvent nous vampiriser… Il n’y a pas une semaine sans que nous apprenions que telle banque à blanchi de l’argent, telle banque organisé de la fraude fiscale, manipulé les marchés, volé ses clients etc… Et aucun banquier ne va jamais en prison alors que l’on condamne des gens pour un paquet de pattes…

Non seulement ils nous mettent en esclavage grâce à la dette et les intérêts mais ils fraudent aussi le fisc. Des impôts qu’ils récupèrent de toute façon par la suite puisqu’une bonne part de nos impôts servent à payer les intérêts de la dette…

Le Bitcoin est une déclaration de guerre contre les banques

Le Bitcoin est une déclaration de guerre contre les banques et en particulier le gouvernement US et sa FED. Nous ferons de leurs monnaies des bouts de papier tout juste bons à se torcher le cul avec. Nous devons nous même faire disparaître ce cancer bancaire planétaire puisque la Justice est corrompue et que les banquiers ont accumulé trop de pouvoir.

Voici le raisonnement, au-delà de la fraude fiscal:

Stopper le changement climatique =>

Moins de consommation =>

Décroissance =>

Non remboursement de la dette =>

Destruction des banques =>

Fin de la création monétaire à partir de dette =>

#Bitcoin

PS : Macron bossait pour les Rothschilds avant d’être élu…

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?