La bourse s’écroule et le Bitcoin ne bronche pas

Wall Street est entré dans un « Bear Market ». C’est la première fois depuis 1960 que le S&P 500 engrange deux baisses de 10 % en l’espace d’un an…Pourquoi ? Mais parce que les banques centrales sont en train de remettre leurs planches à billets à la cave.

La FED l’a arrêté il y a maintenant 4 ans et a même commencé à drainer ses liquidités du casino financier (Elle revend les titres de dette qu’elle avait acheté aux banques privées) tout en rehaussant le loyer de l’argent. La banque centrale Européenne (BCE)  va aussi arrêter les frais d’ici eux mois.

Bilan de la FED (drainage de liquidités depuis Octobre 2017)La fête est finie. Les « investisseurs » ne pouvant plus se reposer sur l’administration des prix, la bulle éclate.

Rien de plus logique quand on compare les « Price Earning Ratio » actuels avec la tendance historique. Prenez par exemple Amazon. Malgré la forte baisse de ces dernières semaines, la capitalisation boursière d’Amazon (807 Mds) est toujours 320 fois supérieure à son profit trimestriel (profit record au T3, 2.5 Mds). Il y a pas un petit problème là?…

Le château de carte boursier est en train de s’effondrer. Même jean-Claude Trichet, président du plus grand lobby bancaire du monde (le G30), a déclaré cette semaine que l’on a « encore rien vu ». Il est bien placé pour savoir que la valorisation des bourses est totalement déconnectée de la réalité économique et que se sont les montagnes de pognon imprimé par les banques centrales qui en sont responsable.

Rien ne s’est amélioré depuis 2008, au contraire

-La dette mondiale atteignait 178 000 milliards de dollars en 2008.

-Elle atteint 247 000 milliards de dollars 10 ans plus tard…

La dernière crise est née de l’incapacité des américains à rembourser leurs crédits immobiliers. Ce fut une crise d’endettement. La bulle a éclaté lorsque la FED a remonté ses taux d’emprunt. Vous avez deviné, c’est précisément ce que la FED est de nouveau en train de faire alors que la dette est devenue encore plus imposante…

Les chiffres des ventes de logements neufs sont en train de replonger malgré 20 000 000 d’américains en plus depuis 2008. Nous avons un désagréable sentiment de déjà vu.

Ventes de logements neufs USA

Les initiés ont reporté le moment fatidique aussi longtemps que possible mais l’occasion est trop belle d’effrayer les américains juste avant les élections parlementaires de mi-mandat et ainsi fragiliser Donald Trump.

La vengeance de la planche à billets

Il est probable que la bourse remontera juste après les élections US. Mais soyez certain que si la panique s’installe durablement sur les marchés, les banques centrales referont tourner la planche à billets.

La FED mettra en pause le drainage de liquidité et la hausse des taux. Elle lancera même un QE 4 (planche à billets) s’il le faut. Ce qui finira de toute façon par arriver tôt ou tard car la dette est devenue hors de contrôle. Il n’y a plus de retour en arrière possible.

Ils vont continuer à dévaluer la monnaie pour alléger le poids de la dette. Le Dollar a perdu 98 % de sa valeur depuis la création de la FED en 1913 et vous pouvez vous attendre à encore plus d’inflation. L’inflation est indispensable pour que la bulle de l’endettement n’éclate pas complètement. Pourquoi?

Mais parce que l’État collecte des impôts et notamment la TVA qui est de loin sa première source de rentrées fiscales. Et vu que la TVA est un taux fixe ponctionné sur absolument tout ce qui est vendu, logiquement, lorsque les prix montent, l’argent collecté via la TVA monte aussi et de manière proportionnelle.

L’inflation est un impôt déguisé. Elle permet à l’État d’augmenter « artificiellement » ses recettes fiscales et donc de faciliter grandement le remboursement de la dette. C’est pour cela que l’on dit que l’inflation permet d’alléger le poids de la dette car son remboursement s’effectue avec des Euros ou des Dollars qui ont moins de valeur.

Et de la même manière que la hausse des prix augmente les recettes de l’État, la baisse des prix provoque l’effet inverse. Si la valeur de la monnaie augmente (déflation, baisse de prix), alors le poids de la dette passée va cette fois s’alourdir en raison de la baisse des recettes de la TVA. C’est un grand péril pour l’État mais certainement pas pour les consommateurs. Ce ne serait pas un péril si les États n’avaient pas de dette et à ce titre, nous ferions bien d’adopter une constitution qui garantirait que chaque génération soit obligée de rembourser sa dette au lieu de la léguer aux générations futures. Mis enfin, ça c’est une autre histoire…

Combien de temps ?

Combien de temps les banques centrales vont pouvoir continuer cette fuite en avant ? Aussi longtemps que le peuple acceptera de payer aussi cher pour 4 murs et un toit…

L’or est une formidable protection contre l’inflation car lorsque les choses deviennent sérieuses, c’est toujours en or que l’on règle ses comptes.

Le Bitcoin étant l’or digital, il est également une protection contre l’inflation. Il n’existera jamais plus de 21 000 000 de Bitcoins (qui ont 8 décimales, rappelons le) et de ce fait, il est différent de nos monnaies de singe pouvant être créées à l’infini et toujours à partir d’une dette…

L’Or est monté jusque 1900 $ après la crise de 2008. Il est maintenant sous 1300$. Il y a fort à parier que lors de la prochaine crise qui ne manquera pas non plus d’éclater, l’or montera sur 4000 $. Je vous laisse imaginer où sera le Bitcoin qui a bien plus de valeur que l’or puisqu’il peut effectivement être utilisé comme une monnaie alors qu’il est difficile de payer en poussières d’or…

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?