On vous explique ce qu’il se passe lors d’un « Fork » de cryptomonnaie

J-1 avant le fork de Bitcoin Cash. C’est l’occasion de revenir sur ce qu’est un Fork. Il n’y a absolument aucune honte à avoir si vous êtes un peu perdu.

Comme disait Platon, « la seule chose que je sais, c’est que je ne sais rien. »

Avant d’expliquer ce qu’est un Fork, nous vous recommandons d’aller visiter notre petit guide concernant le débat de la taille des blocs. Il vous permettra de mettre le pied à l’étrier concernant la « Blockchain » et de comprendre l’origine du premier Hard Fork BCH.

Hard Fork

Il s’agit d’une modification des règles régissant le fonctionnement d’une Blockchain. On appelle ces règles le « protocole » dans le jargon.

Par exemple : un changement de la taille limite des blocs pouvant être ajoutés à la Blockchain qui passerait de 1 Mo à 8 Mo (afin d’augmenter la vitesse de transaction).

Si jamais le changement est incompatible avec les anciennes règles, on parle alors de Hard fork. Autrement dit, la Blockchain est scindée en deux branches distinctes et incompatibles.

Ce fut le cas mi-2017 avec Bitcoin. Certains développeurs ont voulu augmenter la taille des blocs. La nouvelle taille des Blocs étant incompatible avec l’ancienne, il en résulta un hard Fork avec la naissance de Bitcoin Cash. Si vous possédiez 2 Bitcoin au moment du Fork, vous auriez reçu l’exact même nombre de Bitcoin Cash. Vous vous retrouviez avec 2 Bitcoins ET 2 Bitcoin Cash. Cadeau…

Cette incompatibilité fait qu’il en résultera nécessairement deux blockchains différentes. Deux coins bien distincts font leur apparition si le hard fork s’accompagne en plus d’un schisme idéologique entre les développeurs et les mineurs.

Dans ce cas, deux crypto-monnaies existent en parallèle. Une fois le fork passé, il appartient aux utilisateurs et aux mineurs de faire leur choix en supportant la Blockchain qu’ils préfèrent. Sans soutien de la part des mineurs et des utilisateurs, une Blockchain finit par ne valoir plus rien. Elle s’éteint naturellement.

Bitcoin Cash (BCH) a pour l’instant réussi à survivre mais c’est très clairement Bitcoin (BTC) qui a tiré son épingle du jeu (Beaucoup plus de mineurs et une valeur beaucoup plus élevée).

Le nouveau Fork de Bitcoin Cash qui aura lieu demain va déboucher sur une nouvelle dilution de la communauté et donc un affaiblissement de BCH.

Et le « SOFT » Fork ?

Un hard fork qui serait plébicité et tout de suite accepté par 95 % des mineurs peut se transformer en « soft » fork dans le sens ou vous ne verrez aucun exchange proposer les deux Blockchains.

Mais plus rigoureusement, on parle de soft fork lorsque les nouvelles règles ne sont pas incompatibles avec les anciennes.

Exemple : si au lieu d’augmenter la taille des blocs, le fork consiste à la diminuer. Si l’on passe de blocs de 0.5 Mo au lieu de 1 Mo, il est possible de valider dans l’ancienne Blockchain les blocs régis par les nouvelles règles puisqu’ils ne dépassent pas la limite.

De nouvea, une course s’engage entre les deux Blockchains pour attirer le plus de mineurs.

L’une ou l’autre Blockchain finira par s’imposer car un des deux groupes de mineur sera devenu si majoritaire que ses chances de valider des blocs selon ses règles sont clairement supérieures.

Les soft forks ne peuvent pas scinder la Blockchain car le réseau finira toujours par converger si la majorité des mineurs adoptent les nouvelles règles.

La raison étant que lorsque les vieux mineurs produisent des blocs incompatibles avec les nouvelles règles du soft fork, les nouveaux mineurs ne travailleront pas par dessus ce bloc. Ils ignoreront un tel bloc et commenceront une nouvelle blockchain. Vu qu’ils sont majoritaires, cette Blockchain concurrente finira par être plus longue que la vieille Blockchain. La rétro-compatibilité du soft fork signifie que les vieux mineurs finiront par jeter l’éponge en acceptant les nouvelles règles vu que l’autre Blockchain est plus longue ET valide à leurs yeux.

Il n’y a donc pas création de deux monnaies parallèles. Tout le réseau finit par travailler ensemble de nouveau. Personne ne peut perdre de l’argent suite à un soft fork.

En revanche, un hard fork débouche de manière irréversible sur une monnaie complètement nouvelle (une nouvelle Blockchain). Les nouveaux blocs sont totalement incompatibles avec les anciens. C’est pour cela qu’il faut être prudent et ne pas vendre tout de suite un coin pour l’autre car il y a un véritable risque qu’un des deux coins (une des deux Blockchains) finisse par valoir 0…

Pour vous faire une idée de l’activité des développeurs, nous en sommes au dix-septième soft Fork pour BTC en moins de 10 ans. 17ème version…

BITCOIN CASH FORK J-1

C’est le grand jour demain. Nous allons assister à la guerre du Hash. C’est important car celui qui a tout de suite le plus de mineurs sous sa coupe a plus de chances de savoir attribuer le logo et le nom original par les exchanges. Ce qui fera pencher la balance concernant les prix des deux coins étant donné que la plupart ne savent même pas quel est la nature technologique du fork…

Notre article de la veille sur les forces en présence.

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?