Bitcoin CASH : La guerre du Hash sera déclenchée à 17h40 – Ce qu’il faut savoir

Jour J pour Bitcoin Cash.

C’est quoi Bitcoin Cash Déjà ?

Pour rappel, Bitcoin Cash est né d’un schisme entre les développeurs qui ne se sont pas entendus sur la meilleure façon d’augmenter la vitesse de transaction. Les développeurs de Bitcoin Core ont préféré implémenter SegWit tout en misant aussi sur la solution off-chain (Lightning Network) plutôt que d’augmenter la taille des blocs.

Les partisans d’une augmentation de la taille des blocs ont alors provoqué un hard fork avec la création de BCH (Bitcoin Cash). BCH ne vaut qu’une fraction de Bitcoin mais fort du soutien de Bitmain et de certaines personnalités (Roger Ver notamment), le coin n’a jamais quitté de TOP 10 en terme de capitalisation.

Besoin de vous rafraîchir la mémoire à propre de ce qu’est un Fork. Lisez notre article dédié.

C’est quoi le problème cette fois ?

Nous surtout en présence d’une pathétique lutte d’influence voire d’une guerre d’Ego. Mais elles se basent sur certaines divergences techniques:

Nous avons d’un côté « Bitcoin ABC ». Ce sont eux, emmené par le Français Amaury Séchet, qui ont créé Bitcoin Cash il y a un peu plus d’un an. Main dans la main avec Bitmain, Bitcoin ABC a pour politique de forker tous les 6 mois…

Cette fois-ci, Bitcoin ABC veut introduire plusieurs changements :

  • « Canonical Transaction Ordering »
  • Une nouveau bout de script appelé « Op code »

Pour être honnête avec vous, nous préférons laisser le soin aux développeurs de discuter de ces évolutions car nous ne sommes pas qualifiés. Mais pour résumer, l’objectif est de permettre la création de certains types de smart contrats.

De l’autre côté, nous avons Dr Craig S Wright, qui prétend être Satoshi Nakamoto. Ce bitcoin milliardaire, économiste, mathématicien et programmeur pourrait être Satoshi car il sait de quoi il parle, indubitablement. Mais il n’a pas bougé les fonds dont on sait avec certitude qu’ils appartiennent à Satoshi… Tant qu’il ne le fera pas… #Fake Satoshi

Craig est le chef scientifique de nChain. Ce dernier ne veut pas des dernières évolutions proposées par ACB et prône un retour aux sources en supportant à partir aujourd’hui une blockchain qu’il va appeler « Bitcoin SV » (Bitcoin Satoshi’s Vision). Il souhaite se rapprocher au maximum du protocole original de la version Bitcoin 0.1.0 lancée en 2009. Une approche assez conservatrice voire rétrograde.

Notons aussi que la taille des blocs va passer de 8 megabytes à 128 MB et que la taille limite pour les scripts sera supprimée. Entre autres.

Que va-t-il se passer après le fork ?

Nous le saurons bien assez tôt. Le fork est prévu pour 17h40.

Bitcoin ABC a le support des exchanges Coinbase, Binance, Kraken et les terminaux de paiement Bitpay et Bitgo. Ce n’est pas rien, loin de là.

Voilà le scénario qui risque fort de se dérouler :

Bitmain, le plus grand producteur de matériel de mining au monde, va temporairement utiliser sa puissance de feu pour engager une « guerre du Hash » et générer une blockchain plus longue  que l’autre (comprendre qu’elle a nécessité plus de hashpower). Mais Craig, qui affirme avoir plus de puissance de mining que Bitmain (Ce dont on peut douter…), a prévenu qu’il minera des blocs vides sur la Blockchain ABC afin de bloquer les transactions, ce qui empêcherait le trading du coin. Quelle est la valeur d’une cryptomonnaie dont les mineurs bloquent les transactions pendant des mois voire des années ?… Zéro.

Que pourrait faire Bitmain ? Déployer un nouveau hard fork qui changerait complètement l’algorithme de consensus afin que l’ancien matériel de mining devienne obsolète et donc empêcher Craig de miner des bloc vides.

Que devez-vous faire si vous possédez du BCH ?

La Blockchain de Bitcoin Cash va se scinder en deux branches distinctes dès que Bitcoin ABC ou Bitcoin SV minera un bloc qui est incompatible avec la Blockchain opposée. En principe, chaque propriétaire de BCH recevra un coin de chaque.

Il y trois scénarios probables :

– Un seul coin survit après le hard fork. Tous les exchanges et tous les wallets supporteront ce coin en question qui devrait alors garder le nom BCH et le logo traditionnel. Vous n’avez rien à faire.

– Deux coins survivent. Celui qui héritera du logo traditionnel et du nom BCH sera celui qui a le support des exchanges. Le nom pourra toutefois être différent selon les exchanges. Il faudra alors déplacer votre clef privée sur un exchange qui permet de scinder votre BCH en deux. Inutile de se précipiter pour ce faire. Le plus important est d’avoir le contrôle de sa clef privée pour être sûr de pouvoir clamer les deux coins par la suite.

– Une guerre du hash éclate (ce qui est l’option probable au moins un certain temps), des blocs vides seront régulièrement minés, les transactions bloquées, ce qui risque de faire chuter la valeur des deux coins. Quel que soit le coin, vous risquez d’y laisser des plumes.

BCH, BSV, BABC ou BTC tout simplement ?

BCH qui vient de faire la démonstration d’une centralisation du hashpower assez flagrante et d’une guerre de clocher assez pathétique qui a grandement écorné l’image de BCH. La domination monétaire est toujours un combat à mort et voilà ce qui arrive quand une monnaie est trop centralisée…

En revanche, le hash power du Bitcoin (BTC) est beaucoup plus conséquent, ce qui limite grandement la probabilité d’une d’une guerre du hash prolongée.

Vendez vos BCH pour du BTC, ça vaut mieux. N’écoutez pas Craig:

Dr Craig S Wright : « Si c’est une longue guerre qui nous attend, attendez-vous à ce que le prix du BTC retombe sur les niveaux de 2014 »

+

Notre article précédent sur le fork de BCH ICI et ICI.

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?