Le Bitcoin, ce phœnix qui finit toujours par renaître de ses cendres

Le Bitcoin a perdu 80 % de sa valeur depuis l’éclatement de la bulle. De nombreuses raisons sont pointées du doigt pour expliquer ce flétrissement:

-L’introduction par Wall Street de contrats Futures adossés au Bitcoin

-Les frais de transaction

-Le ban chinois

-Les ventes massives de Mt. Gox, la manipulation des baleines

-La SEC

-Le « rat poison » de Warren Buffet et Bill Gates

-Le fork de BCH etc…

Les baisses du Bitcoin s’accompagnent toujours d’une flopée de mauvaises nouvelles. La récente baisse de 40 % ne fait pas exception : Offensive de la SEC contre les ICO et enquête du département de la Justice US sur le Tether en même temps que le fork BCH.

Il est normal que le Bitcoin cède sous ces coups de boutoir. Néanmoins, n’oubliez pas que la plupart des mauvaises nouvelles sont le fait d’un « système » qui se débat. Si le Fork du BCH est une balle que la communauté s’est tirée toute seule dans le pied, les bans, les carcans fiscaux, les sorties assassines de Gates, la SEC etc… ce sont des décisions prises par le système en vue de plomber le Bitcoin.

Les « Futures » par exemple… C’est le produit financier que l’oligarchie financière utilise lorsqu’elle souhaite prendre le contrôle d’un prix. Leur lancement a clairement sonné l’ouverture de la chasse par Wall Street. Posez-vous la question. Pourquoi Wall Street a donné une légitimité au Bitcoin avec des Futures alors que les banquiers répètent à l’envie qu’il s’agit d’une « fraude », d’un « Ponzi », de « mort aux rats »?…

JP Morgan, Barclays, UBS, Deutsche Bank, Standard Chatered, HSBC, RBS, BNP Paribas, Citigroup, Crédit Suisse, SocGen, RBC, Band of America, Goldman Sachs, Morgan Stanley, MUFG etc… Autant de banques condamnées où en procès pour avoir manipulé les prix. La manipulation du taux Libor est un bon exemple. La valeur de 350 000 milliards de produits financiers dérivés dépend de ce taux…

Goldman Sachs a manipulé les prix alimentaires en 2008 jusqu’à provoquer des famines en Afrique.

Tout récemment un trader de la JP Morgan a avoué avoir manipulé le prix de l’or, de l’argent, du palladium et du platinium de manière quotidienne via le marché des futures. Des scandales, il y en a à la pelle…

Ce ne sont pas des théories de conspirationnistes. Il s’agit de géopolitique militaire, financière, économique, technologique, monétaire. Nous ne vivons pas dans le monde des bisounours. Orchestrer des famines, faire des guerres qui coûtent la vie à des dizaines de millions de personnes, voilà ce dont est capable l’humain.

Le Bitoin est entré dans la partie avec pour ambition de faire disparaître les maîtres de la géopolitique monétaire: les banques. Elles ont endetté les États jusqu’au cou, étendu leurs tentacules jusqu’à la planche à billets et forment des cartels pour manipuler les prix à leur avantage. Cette mafia en col blanc parasite la planète et dispose de moyens « illimités » pour annihiler tout ce qui se dresserait en travers de son chemin. Le Bitcoin est une météorite monétaire qui a le potentiel de rendre les banques parfaitement redondantes mais elles ne se laisseront pas faire sans coup férir.

Le système bancaire moderne est dans ses derniers retranchements

Un dénouement se rapproche. Le système n’a jamais été aussi fragile. Les dettes atteignent des niveaux faramineux. Cet océan de fausse monnaie va très mal se finir. Demandez vous pourquoi les banques centrales achètent autant d’or, cette relique barbare…

Achat d’or de la part des banques centrale (+8 % d’une année sur l’autre en 2018)

On nous annonce déjà la crise… Ou comment « forcer » les banques centrales à ouvrir en grand les vannes du pognon pour pouvoir continuer à gonfler la bulle d’endettement et nous rincer par l’inflation tout en faisant exploser les taux de chômage. Même en France, cinquième puissance économique mondiale, l’exaspération est plus que palpable. C’est dire si les inégalités sont devenues insoutenables. Qu’ils le savent ou pas, les gilets jaunes se battent actuellement contre les banques qui ont poussé le système dans ses derniers retranchements. Les peuples doivent comprendre que cette inflation et ces hausses d’impôts ne sont pas le fruit du hasard mais la conséquence logique d’un système d’endettement frauduleux.

La situation est tellement intenable pour les banques qu’elles ont peur d’être nationalisées. Et même si nos gouvernements corrompus ,’ont pas le courage de le faire, pour la première fois, il existe une solution de rechange dont il n’appartient qu’à nous d’utiliser. Troquons la fausse monnaie des banquiers pour une véritable monnaie qui ne perd pas constamment sa valeur (perte de valeur de la monnaie = inflation des prix).

Lorsque les nations feront défaut sur leur dette (#Italie), nombreux seront les voix qui plaideront pour une refondation du système monétaire et la fin de la manipulation des prix des vraies monnaies que sont l’or et le Bitcoin via le marché des Futures.

Le Bitcoin s’imposera alors comme une évidence plutôt que l’or. Les banques centrales peuvent bien continuer à acheter ce métal jaune dans l’espoir de revenir au Gold Standard… le futur sera fait d’or digital. Ne vendez pas vos Bitcoins à la veille d’un reset monétaire mondial… Ce serait dommage.

Pour vous en convaincre, deux petits rappels:

-Alors que les transferts journaliers représentent environ 30 milliards de Dollars pour Visa, 13 milliards pour MasterCard, ils représentent désormais 8 milliards pour Bitcoin… Voilà ce qui arrive quand on peut transférer autant d’argent que l’on veut pour quelques centimes. Le système bancaire à réserves fractionnaires actuel ne pourra jamais faire cela.

-Le Lightning Network, qui permet de faire des transferts instantanés  et gratuits en Bitcoins, a accumulé plus de 441 Bitcoins. Le réseau grandit de jours en jours et permet d’oublier ce problème de scalabilité.

 

Ce n’est pas la première fois que le Bitcoin s’écroule. Tel un phœnix, il renaît toujours de ses cendres. Patience, c’est un marathon que nous courons. Ceux qui garde jalousement leur or ont toujours été récompensés. Ce sera pareil avec le BTC.

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?