Les Français ne retourneront pas chez eux avec leurs chaînes, rends-toi manu

[Oui, nous parlons d’habitude du Bitcoin mais tout journaliste qui se respecte ne peut pas décemment parler d’autre chose que cette deuxième révolution Française qui, espérons le, va remettre la monnaie au centre du débat…]

La révolution a commencé et je mets ma tête à couper qu’elle ne s’arrêtera qu’avec une assemblée constituante par le peuple.

Les Français ont retrouvé le souffle de la vie en lui redonnant du sens ! Quoi de plus enivrant et contagieux que de chercher ensemble pourquoi l’humain et la nature ne sont plus au centre des préoccupations de la société?

Entends-tu Manu, cette révolution redonne du SENS à la VIE des Français ! Il n’y a plus rien que tu puisses pour enrayer la vindicte des Français qui s’enivrent dans la révolte et retrouvent la joie de vivre dans la lutte. C’est fini, échec et mat, les Français ne rentreront pas chez eux avec leurs chaînes. Ne vois-tu pas que c’est sur les barricades que les gilets jaunes vont amener leurs enfants pour réveillonner et leur offrir la flamme du révolutionnaire. Un beau cadeau à hauteur de leur rage à défaut de pouvoir leur acheter des cadeaux à hauteur de leur amour.

Les idéaux de la révolution Française se sont dilués depuis longtemps dans un océan de pognon érigé en Dieu par un capitalisme sauvage, cancer d’un monde au bord de la catastrophe climatique. Les Français, une nouvelle fois, veulent refaire de leur pays un phare pour l’humanité dans la lutte contre les inégalités et le changement climatique. Nous avons compris que nous ne pourrons pas avoir l’un sans l’autre et nous sommes prêts à effondrer ce système qui sacrifie tout sur l’autel du fric.

Nous savons que quelques dizaines de milliardaires détiennent autant que 3.7 milliards de personnes. Nous savons aussi que 82% de la croissance des richesses créées dans le monde l’année dernière ont profité aux 1% les plus riches. Nous savons que notre travail crée 2 milliardaires de plus chaque jour !! Nous savons, nous nous parlons et notre « peste brune » est déjà en train de se propager au reste de l’Europe. Le monde entier nous regarde, perplexe, se demandant si Paris s’illumine. Oui, Paris brille de mille feux.

Fake News

Nous vivons les derniers jours de la cinquième République et tout ce que ce gouvernement trouve à faire est d’envoyer Castaner larguer la plus grosse fake news de l’année en osant prétendre qu’il y a eu à peine 10 000 gilets jaunes à Paris ce Samedi 08 Décembre ?…

Ce qui n’est pas une fake news en revanche, c’est l’aggravation des inégalités par ce capitalisme de banquiers et de multinationales toutes puissantes.

Les langues se délient et comme nous l’écrivions il y a quelques jours, les doléances des gilets jaunes se rapprochent doucement du cœur nucléaire du système. De fil en aiguille, la vérité éclate et transpire partout sur Facebook malgré la censure. Chacun se rend compte que les solutions existent et que ce ne sont pas les aberrations comme on a voulu nous faire croire trop longtmps via une idéologie libérale du tous contre tous.

Le référendum d’initiative populaire, le salaire maximum, le financement de la puissance publique à taux 0 %, l’abolition des privilèges des hauts fonctionnaires, la hausse du SMIC de 30 %, la fin du dumping fiscal par des paradis fiscaux au cœur de l’Union Européenne etc… Toutes les doléances des gilets jaunes font sens et sont presque toutes incontournables si nous voulons refaire de la société Française une société égalitaire. Et s’il faut détruire la banque centrale Européenne et la Commission Européenne pour y arriver, nous le ferons.

Nous devons reprendre l’argent aux riches et aux banquiers pour permettre à chacun de relever la tête et de redonner du sens à sa vie. Alors seulement pourrons nous véritablement nous unir pour mener enfin la seule guerre qui doit être menée. Celle contre le réchauffement climatique et l’engloutissement de la civilisation humaine dans le chaos à force de consommer des objets qui finissent par nous posséder.

Car soyons réalistes, nous n’arriverons pas à rallier à la cause de la lutte contre le changement climatique ceux qui ont une vie misérable. Tous ceux qui vivent dans la peur du lendemain, tous ceux qui ont 3 heures de transports par jour pour aller travailler, tous ceux qui vivent pour travailler au lieu de travailler pour vivre, tous ces pauvres n’ont que faire du sort des générations futures. Et comment pourrait-il en être autrement puisque leur propre vie ne mérite pas d’être vécue?!

Alors gilets jaunes, maintenons la pression aussi longtemps qu’il le faudra pour que Macron et sa clique de corrompus se cassent, et vite! Le pouvoir est aux abois et nous avons tellement à gagner en renversant ce gouvernement au service des ultra-riches. Allons jusqu’au bout, qu’avons nous à perdre?

Aujourd’hui j’ai vu un deuxième gilet jaune mettre le doigt sur le cœur du problème : Les intérêts de la dette et l’instauration partout dans le monde d’un système bancaire calqué sur celui de la banque centrale américaine (FED) qui fut créée par les familles Rothschild et JP Morgan. En France, c’est la loi pompidou-Giscart-Rothschild de 1973 qui a scellé notre sort en empêchant l’Etat de battre monnaie et d’emprunter auprès de sa propre banque centrale à taux 0%. Il n’y a plus de théorie du complot qui tienne. Nous sommes esclaves d’un système monétaire conçu dans ce but précis. Il est grand temps que ça change.

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?