Le RIC, l’autre solution pour reprendre notre souveraineté monétaire, réduire les inégalités et sauver la planète

Pendant que le roitelet se cache dans les jupons de sa femme, la France insoumise a déposé une loi pour instaurer le RIC. Enfin!

Après de longues semaines de manifestations ensanglantées et de répressions dignes d’une dictature bananière, les gilets jaunes exigent une démocratie directe et notamment le référendum révocatoire. Il est grand temps que les politiques vivent dans la peur d’être virés par le peuple s’il leur prenait l’envie de voter comme des lobbyistes au service des banques et des multinationales plutôt qu’au service du peuple.

Comme vous pouviez vous en douter, les présentateurs des médias télévisés et leurs invités à la solde du système essaient déjà de nous mettre en garde contre la Démocratie directe que les Suisses pratiquent depuis des lustres. Cela ne date pas d’hier…

-(1789) « Le droit de vote c’est dangereux »

-(1848) « Le suffrage universel c’est dangereux »

-(1851) « Le bulletin secret c’est dangereux »

-(1875) « Le parlementarisme c’est dangereux »

-(1945) « Le vote des femmes c’est dangereux »

-(2018) « Le référendum d’initiative citoyenne (RIC) c’est dangereux »

Les masques tombent un par un (Dernièrement c’est Le Monde et Libération qui nous ont craché dessus). Ce quatrième pouvoir ose prendre la défense du système alors que le peuple se fait tabasser dans le froid. C’est à gerber.

Quand on voit que Julian Assange (Wikileaks), le plus grand journaliste de notre temps, qui nous a révélé tant de vérités (comme le financement de la campagne de Macron par Rothschild et Goldman Sachs ou encore le mail dans lequel le chef de son cabinet de campagne déclare qu’il « pisse sur le peuple », au hasard), bénéficie d’aucun soutien de la part des médias, c’est qu’il y a un très gros problème !

Quand on sait que les présentateurs TV gagnent entre 10 000 et 60 000 Euros par mois, voire plus, il ne faut rien attendre des chiens de garde de la pensée. Le fait que 90 % de la presse soit détenus par une dizaine de milliardaires a ruiné notre Démocratie. Nous sommes conditionnés, endoctrinés et manipulés pour être les serviteurs d’un système. Il est temps de comprendre que les médias sont devenus des services de relation publique à la solde de ce système. Débranches ta télé et enfiles ton gilet!

Voici une petite liste de sources que j’utilise pour me désintoxiquer les neurones de la propagande des médias de masse :

-Mr mondialisation

-Zerohedge

-Les-crises

-Le Fil d’Actu

-Thinkerview

-La vraie démocratie

-Les parasites

-Arrêt sur info

-Les orwelliens dans le pire des mondes

-Pierre Jovanovic

-Wikileaks

-DataGueule

-Les indignés

-Les éconoclastes

-Bigthink

-Dans quel monde vit-on ?

-Waking Times

Il est temps de supprimer les aides à la presse payées avec nos impôts et laisser les journaux qui se font les porte-paroles du système faire faillite s’ils ne se vendent pas. Nous y veillerons lorsque nous aurons enfin le droit de soumettre nos propres lois, ou celles qu’ils veulent nous imposer, à référendum

La fin du CICE, la fin de l’évasion fiscale, les privilèges des élus, des hauts fonctionnaires de la fonction publique etc… ne sont que des amuses-bouche. Puisque nos politiques n’en sont pas capables, nous devons les aider à changer le monde avec le RIC.

Nous allons mettre fin à ces inégalités inouïes qui rongent notre société et nous empêchent de mener la seule guerre qui mérite d’être menée, celle contre le réchauffement climatique. La bataille est perdue d’avance si nous gardons le même système.

En Europe, le taulier, c’est nous !! Tous les peuples attendaient que la France se réveille pour crier la vérité. N’ayons plus peur de dire qu’il va falloir penser à sortir de l’Union Européenne ou de la Zone Euro si ces carcans nauséabonds du libéralisme nous empêchent d’obtenir la justice sociale ET la justice climatique.

Nous n’aurons pas l’un sans l’autre. « Fin du mois » pour les uns, contre « fin du monde » pour les autres ? Ceux qui ont une vie qui ne vaut pas la peine d’être vécue n’ont que faire de la vie de leurs petits enfants ou ceux des autres. C’est une évidence. Alors si nous voulons changer de paradigme civilisationnel, il nous faut nous occuper du rabougrissement de l’État par les privatisations, du libre-échange, de la dérégulation financière etc……. et LE problème qui conditionne tous les autres……… l’indépendance de la Banque Centrale et le monopole de la création monétaire confié aux banques privée !!

La MONNAIE !

Nous pensons que le Bitcoin finira par gober toutes les monnaies fiat en circulation. En tout cas, nous l’espérons car cela signifierait que nous aurions détruit les banquiers qui sont à la racine du mal qui ronge nos sociétés. Mais en attendant le triomphe du Bitcoin, nous pouvons déjà poser la question du paiement d’intérêts par la puissance publique.

Mises à part la monnaie papier et les pièces qui ne représentent qu’une infime partie de la masse monétaire globale, cette dernière est avant tout une dette. Oui, absolument toute la monnaie en circulation est attachée à une DETTE sans que cela ne change jamais. Si nous remboursions toutes les dettes, il n’y aurait plus un seul Euro en circulation du jour au lendemain. Et à dire vrai, il n’y a en réalité pas assez d’argent en circulation pour rembourser toutes les dettes. Vous commencez à saisir l’embrouille ?

Comme le dit Michel Rocard : « La dette est une construction artificielle créée par les banques avec le consentement des États pour dépouiller les peuples et en faire des esclaves à leur solde. Les gouvernements sont au courant et ils laissent faire ! Honte à eux. »

Il faut vraiment avoir subi un lavage de cerveau pour ne pas comprendre que payer des intérêts à des banquiers qui créent de l’argent ex nihilo est une hérésie de laquelle découle l’illégitimité de l’écrasante majorité de nos dettes.

C’est ça que l’on appelle le « SYSTEME ». La capacité pour des banquiers privés de créer de l’argent ex nihilo, de le prêter, de collecter toujours plus d’intérêts et de mettre les politiques en laisse à mesure que les dettes grossissent. La dette mondiale représente aujourd’hui environ 240 000 milliards de Dollars, soit plus de 330 % du PIB. Ce boulet nous empêche de partager l’argent de manière égalitaire et donc de parvenir à concerner chacun quant à l’avenir de la planète sur laquelle nous vivons et que nous laisserons à nos enfants. Point barre.

Tant qu’il nous faudra rembourser deux fois le prix de notre maison pour payer des intérêts aux banquiers, notre modèle social sera déficient. Si nous devons passer tout notre temps à travailler (parce que le fruit de notre travail est aspiré vers le top 1 % via ces intérêts illégitimes), nous ne pourrons pas sauver la planète. Il y en a marre du système actuel qui place le divertissement de masse, la consommation et le paraître au-dessus de tout. Le peuple s’est trouvé une noble cause qui fait battre de nouveau son cœur comme jamais auparavant. La révolution française 2.0 est en Marche. Les Français regardent leurs oppresseurs droit dans les yeux. Échec et mat.

Le RIC va nous permettre de reprendre notre argent à tous ces oligarques que le fric a rendu malades, ce qui nous permettra enfin de prendre du temps pour nous concentrer sur l’essentiel. Ils nous remercieront plus tard.

PS: Le premier Ministre Belge vient de démissionner. Tu attends quoi Manu, qu’on vienne te chercher dans ton palais?

Donation :

BTC : 1Crsj83gGx7iGGNhSyYedxX7y5Jqo5gKbA

ETH : 0xe7110Aee7923d42F7AbF975bAF94b962e8c8e30F

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?