De quel matériel avez-vous besoin pour miner du Bitcoin ?

Etant donné la complexité de mining de Bitcoin, il vaut mieux que vous investissiez dès le début dans les bonnes machines. Il y a quelques caractéristiques qu’il faut prendre en considération.

La première est le « hash rate ». C’est le nombre de calculs que vos machines peuvent résoudre en une seconde. Ce que les mineurs recherchent, c’est une fonction de hachage. On nomme fonction de hachage, de l’anglais hash function (hash : pagaille, désordre, recouper et mélanger) une fonction particulière qui, à partir d’une donnée fournie en entrée, calcule une empreinte servant à identifier rapidement, bien qu’incomplètement, la donnée initiale. Les fonctions de hachage sont utilisées en informatique et en cryptographie. En gros, il s’agit de vérifier la validité d’une nouvelle transaction en réalisant le calcul qui permet de retrouver le hash originel vu que tous les hash sont liés par la même formule mathématique. Si après le calcul vous ne retombez pas sur le hash originel, cela veut dire que la blockchain a été corrompue quelque part.

Être capable de trouver rapidement la fonction de hachage est un paramètre très important car une forte puissance de calcul augmentera vos chances de résoudre les problèmes mathématiques, terminer le bloc et obtenir votre récompense.

Les « hash rates » sont mesurés en megahashes par seconde (MH/sec), Gigahashes par seconde (GH/sec) et terahashes par seconde (TH/sec). Le hash rate d’un processeur spécifiquement construit pour miner le Bitcoin varie entre 336 MH/sec et 14 000 000 MH/sec.

Point clef :

-Le mining de Bitcoin requiert une vitesse de calcul très importante que l’on appelle le « hash rate ».

Matériel pour le mining

Au tout début, beaucoup de gens se sont intéressés au Bitcoin car il s’agissait pour eux d’une révolution et d’une idée libératrice. En effet, la création d’un réseau décentralisé où n’importe qui peut se charger de sécuriser les transactions était une vraie bouffée d’air frais dans un monde dominé par les banques, les autorités fiscales et des multinationales qui gardent un œil sur la façon dont vous dépensez votre argent. A l’époque, la valeur du Bitcoin n’avait rien à voir avec celle d’aujourd’hui. La plupart des gens étaient donc motivés par ce que représente le Bitcoin et non pas pour faire du profit. Ils étaient capables de valider un bloc avec un simple ordinateur portable. Les choses ont changé depuis et c’est désormais la course au meilleur matériel pour pouvoir miner des Bitcoins.

Les mineurs se sont rapidement rendus compte que les cartes graphiques étaient bien plus performantes pour miner le Bitcoin. Elles consomment bien moins d’énergie et sont 50 à 100 fois plus rapides. Des machines dédiées au mining de Bitcoin sont maintenant en vente. Le mining est devenu un business à part entière et les mineurs s’organisent en équipes (pool) pour mettre en commun leurs ressources afin d’augmenter leurs chances de succès.

Mais au-delà de la taille critique qu’il faut avoir pour espérer gagner des Bitcoins, le prix de l’électricité reste le nerf de la guerre. Le mining Chinois est devenu très important pour la bonne et simple raison que l’électricité n’est pas chère là-bas.

Ceux qui veulent miner des Bitcoins vont devoir entrer en compétition avec des organisations planétaires ayant virtuellement des ressources illimitées à dépenser dans les « mining farms » (un lieu rempli de machines de mining du sol au plafond) et des communautés de mineurs qui s’associent.

Mais si vous voulez vraiment entrer dans le jeu, voici quelques informations à connaître à propos du matériel :

CPU

(Central Processing Unit). Il s’agit de la catégorie la moins performante pour miner des Bitcoins. Votre ordinateur en somme. C’était le seul moyen de miner des Bitcoins par le passé. Tout ce dont vous aviez besoin était un ordinateur doté d’un processeur assez puissant. Mais la blockchain étant devenu si solide que le CPU est devenu obsolète pour espérer résoudre le problème cryptographique. Vous pourriez utiliser votre ordinateur personnel pendant des décennies sans gagner la moindre fraction de Bitcoin.

GPU

(Graphical Processing Unit). Les cartes graphiques haut de gamme. Elles sont conçues spécifiquement pour calculer tous les polygones complexes et nécessaires dans les jeux vidéos. Elles sont particulièrement efficaces pour résoudre la mathématique du hash. Bien que ces cartes graphiques coûtent des centaines d’Euros de plus, elles ont donné un avantage certain aux mineurs les utilisant. Alors que le CPU vous offrira moins de 10 MH/sec, une carte graphique ATI 5970 peut aller jusqu’à 800 MH/sec. Mais tout comme pour le CPU, le GPU est également dépassé. La difficulté que revête la vérification de la blockchain a aussi rendu les cartes graphiques obsolètes. Même si vous bénéficiez d’électricité gratuite, des GPU ne seront pas rentables.

FPGA

Après les CPU et GPU, c’est le FPGA mining (Field Programmable Gate Array) qui a pris la relève. Il s’agit d’un circuit intégré conçu pour être configuré après avoir été construit. Cela a permis d’acheter de grandes quantités de puces en silicium pour en suite les customiser spécifiquement au mining de Bitcoins. Le lancement du premier FPGA fut un véritable succès. Ce fut la première machine conçue exclusivement pour le mining de crypto-monnaies. Elle a offert aux mineurs l’efficience énergétique, la facilité d’utilisation et la performance. Alors qu’une carte graphique typique 600 MH/sec consomme 400 Watts, un FPGA offre 826 MH/sec pour 80 Watts. C’est à partir de là que les premières grandes « mining farms » ont commencé à voir le jour.

ASIC

(Application-Specific Integrated Circuit), est une puce conçue et manufacturée pour l’unique but de miner des Bitcoins à une vitesse extrême. Il offre une augmentation par 100 de votre hash rate tout en réduisant la consommation d’électricité comparé aux technologies précédentes. Certains experts estiment que l’ASIC est la dernière optimisation possible dans le secteur. Rien ne peut le remplacer dans un futur immédiat. Ces puces étant conçues et construites pour réaliser une seule tâche, elles peuvent être assez chères et assez longues à construire. Mais la vitesse obtenue est incomparable. Les puces les mieux conçues comme AntMiner S9 ont une vitesse pouvant aller jusqu’à 14 000 000 MH/sec… Mais une telle puce vous coûtera plus de 1000 Euros. Bien sûr, il y a des puces qui ne coûtent que 50 Euros mais la vitesse promise est bien moins rapide.

Logiciel de Mining

Selon le type d’équipement que vous choisissez, vous aurez probablement besoin de télécharger vous même le logiciel de mining (mining software). Si vous utilisez un GPU ou un FPGA, il faudra que votre ordinateur contienne le logiciel ainsi qu’un accès client à la blockchain (adresse Bitcoin). En effet, vous devez être relié au réseau Bitcoin pour pouvoir relayer les informations. Le logiciel de mining sert simplement à dire à votre matériel de mining quoi faire, c’est à dire résoudre les blocs de transaction.

Certains ASIC modernes sont livrés avec tout ce qu’il faut. Ils sont déjà configurés et incluent même une adresse Bitcoin. Donc dans la plupart des cas, brancher votre matériel au courant est tout ce que vous aurez à faire. Les plus vieilles version d’ASIC nécessiteront de télécharger votre propre logiciel de mining.

Logiciels :

Bitcoin Miner (Windows, MacOS) : Interface facile d’utilisation, mode d’économie d’énergie, possibilité de former des équipes (mining pools), rapports de profitabilité.

CGMiner (Windows, MacOS, Linux) : Contrôle de la vitesse des ventilateurs, auto-détection de nouveaux blocs avec une petite base de données, supporte plusieurs GPU, supporte le CPU mining.

BFGMiner (Windows, MacOS, Linux) : Similaire à CGMiner mais conçu spécifiquement pour les ASICs.

EasyMiner (MacOS, Linux) : Supporte de nombreux protocoles de mining, peut être utilisé pour le mining solo ou en équipe, graphiques de performance.

RPC Miner (MacOS)

Point clef :

-Il vous faudra le matériel dernier cri si vous voulez être compétitif dans le monde du Bitcoin mining. Mais beaucoup dépend de la valeur du Bitcoin.

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?