Tout sur le marché des FUTURES sur Bitcoin

C’est quoi les contrats « futures » ?

Les futures sont produits financiers que l’on appelle dans le jargon des produits « dérivés ». Il s’agit de contrats visant à s’accorder aujourd’hui sur le prix d’un actif dont la transaction se passera dans le future. C’est à dire que vous acceptez à l’avance de payer un prix fixe pour une tonne de riz par exemple, dans 6 mois. De cette façon, vous vous protégez contre une éventuelle hausse du prix du riz dans 6 mois. Il s’agissait à la base d’une sorte d’assurance mais ces produits financiers se sont depuis transformés en véritable outils de spéculation. Le marché des dérivé est gigantesque. Il représente plus de 10 fois le PIB mondial. Il serait de plus de 500 billions actuellement (un billon = 1000 milliards).

Les contrats futures peuvent être réalisés sur n’importe quel actif sous-jacent. Cela peut du riz comme un taux de change comme le Bitcoin vs Dollar.

Comment les contrats futures fonctionnent ?

Vous pouvez prendre deux positions avec un contrat future. A la baisse ou à la hausse. C’est à dire que vous pouvez parier par exemple sur la baisse du prix du Bitcoin ou sa hausse d’ici une certaine période de temps.

Si vous prenez une position à la hausse, cela signifie que vous acceptez d’acheter un actif dans le futur (lorsque le contrat prend fin) à un certain prix.

Si vous prenez une position à la baisse, cela signifie que vous acceptez de vendre un actif dans le futur à un certain prix.

Prenons l’exemple d’une compagnie aérienne qui va utiliser ce genre de contrat pour s’assurer contre la fluctuation du prix du baril, une variable forcément très importante pour la rentabilité de l’entreprise.

Disons que le litre d’essence coûte 2$. La compagnie aérienne s’attend à ce que le prix du pétrole monte et achète un contrat « future » à 3 mois pour 1000 litres au prix actuel de 2$ le litre.

Maintenant si dans 3 mois, lorsque le contrat expire, le prix d’un litre coûte 3$, la compagnie aérienne aura économisé 1000$ grâce à ce contrat.

Mais dans 95 % des cas, les contrats futures sont utilisés pour spéculer. C’est à dire que des investisseurs vont se placer à la hausse lorsque les prix sont bas. A mesure que le prix monte, la valeur du contrat augmente et il est possible de revendre ce contrat avant qu’il expire pour encaisser la différence (et ne pas se retrouver avec une tonne de riz sur les bras…).

C’est quoi le marché des futures sur le Bitcoin ?

Les futures ne sont pas que pour les actifs physiques comme du riz ou de l’essence. Ils peuvent aussi être liés à des actifs financiers. Dans le cas du Bitcoin, son future est basé sur le prix du Bitcoin en Dollars (ou une autre monnaie). Ceux qui achètent des contrats futures parient donc sur le prix futur du Bitcoin.

D’autre part, ces contrats permettent de spéculer sur le Bitcoin sans vraiment posséder de Bitcoins. Ce la à deux grandes conséquences :

Premièrement, alors que le Bitcoin en lui même est non régulé, les contrats futures adossés au Bitcoin s’échangent eux sur une plate-forme régulée (le Chicago Board Options Exchange (CBOE)). Cela pourrait à terme déboucher sur une régulation du Bitcoin lui même.

Deuxièmement, les futures permettent à ceux vivant dans des pays où le Bitcoin est banni, de pouvoir tout de même spéculer dessus.

Comment les futures sur le Bitcoin fonctionnent-t-ils ?

Les futures adossés au Bitcoin fonctionne exactement de la même manière que les futures adossés à d’autres types d’actifs.

Par exemple :

Si vous possédez un Bitcoin dont le prix est 18 000 $ et que vous anticipez une baisse à venir, vous pouvez vous protéger en vendant un contrat future au prix actuel de 18 000$. (C’est à dire que vous vous engagez à vendre du Bitcoin à 18 000 $ dans 3 mois, quel que soit la valeur du Bitcoin d’ici là).

Admettons que vous ayez vendu un contrat expirant 3 mois plus tard que nous sommes arrivés à cette date. Le prix du Bitcoin est tombé à 10 000$, tout comme le prix de votre contrat. Vous pouvez alors décider de racheter ce contrat future que vous aviez vendu. Le prix du Bitcoin étant tombé à 10 000 $, vous avez engrangé la différence, soit 8 000 $. Votre Bitcoin ne vaut plus que 10 000 $ mais vous avez compensé certes perte grâce au contrat future.

Les types de contrats varient et peuvent être plus ou moins complexes mais en l’essence, c’est aussi simple que ça.

C’est une bonne nouvelle ou une mauvaise nouvelle ?

Bonne et mauvaise. Plutôt mauvaise.

La bonne nouvelle est que le Bitcoin a obtenu une puissante légitimité de la part du Chicago Board Options Exchange (CBOE). Ce n’est pas rien dans un contexte où les banquiers, transis de peur face à cette concurrence, ne cessent de répéter en cœur que la valeur du Bitcoin est nulle…

Mais la mauvaise nouvelle est que le marché des futures risque fort de permettre aux maîtres de l’ancien monde ‘banquiers) de dicter le prix du Bitcoin.

En effet, à mesure que le volume des échanges sur ce marché dépasse celui des véritables échanges de Bitcoins, il deviendra une référence pour le prix du Bitcoin. Le risque étant que que les investisseurs se focalisent sur les prix se formant sur le marché des futures pour décider de leur positionnement.

Il est de notoriété publique que les banques centrales font tout pour plomber le prix de l’or et de l’argent. Rien de plus normal car si le prix de l’or montait, les gens se rendraient compte que la politique de la planche à billets des banques centrales génère constamment des bulles inflationnistes (signifiant in fine toujours une baisse du notre pouvoir d’achat). Les banquiers se retrouveraient alors sous le feu des projecteurs, ce qu’ils veulent éviter à tout prix afin de continuer à nous rançonner tranquillement.

Afin d’éviter cette fâcheuse situation, les banques centrales utilisent leurs moyens illimités en vendant à découvert ainsi qu’en faisant varier leurs stop loss dans le seul but de faire baisser les prix. Rien de plus facile de manipuler une marché à son profit lorsque que l’on peut l’inonder autant de temps qu’il le faut afin d’effrayer les investisseurs novices, engranger leur argent et ensuite se replacer à meilleur prix avant de recommencer la même opération…

Les marchés sont aujourd’hui complètement administrés par les traders des banques centrales et il est évident que tout comme pour l’or, le marché des futures adossés au Bitcoin va servir à le manipuler. A nous de ne pas nous focaliser sur le marché des futures pour décider de la valeur du Bitcoin.

Notons également que le Bitcoin est en quelque sorte le benchmark du monde de la crypto-monnaie. Par conséquent, manipuler le Bitcoin revient un peu à manipuler l’ensemble des crypto-monnaies…

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?