Ethereum

Sigle : ETH

Lien vers le site officiel : www.ethereum.org

Compte twitter officiel : @Ethereumproject

L’Ethereum a été créé par le programmeur russo-canadien Vitalik Buterin le 30 juillet 2015.

Le projet a commencé à prendre forme en décembre 2013, lorsque le fondateur de l’Ethereum a publié un livre blanc décrivant son projet.

Nombre d’unités en circulation : Il n’a pas encore été décidé combien d’Ethereum pourront être minés. La masse monétaire de l’Ethereum est donc pour le moment théoriquement infinie et augmente actuellement de 18 millions d’unités par an contrairement à celle du Bitcoin qui ne dépassera jamais 21 millions d’unités au total ! De ce point vu et toutes choses égales par ailleurs, la valeur de l’Ethereum ne pourra donc logiquement jamais dépasser celle du Bitcoin.

Minage : GPU, FPGA. Le minage d’Ethereum peut être réalisé avec du matériel GPU et FPGA, mais les fondateurs ont inclus une incompatibilité avec ASIC afin de permettre au plus grand nombre de le miner et ainsi éviter une concentration

Système de validation : Proof-of-Work. Algorithme GHOST (Greedy Heaviest Observed Subtree). Il se dit que le système pourrait changer pour le Proof-of-Stake courant 2018.

Rapidité des transactions : 15 transactions par seconde. L’Ethereum souffre du même problème que le Bitcoin de part la faible rapidité de transactions. Toutefois, l’Ethereum va se doter de l’équivalent du Lightning Network du Bitcoin. Non de code : Raiden.

L’avis de Cryptojournal

Ethereum est une cryptomonnaie qui a rapidement gagné en popularité du fait que ses créateurs ont tout de suite mis en avant leur plate-forme visant à faciliter l’émergence des smart contrats. Les smart contracts sont un genre d’applications adossées à la technologie Blockchain qui permettent de décentraliser, sécuriser et automatiser des clauses contractuelles d’à peu près n’importe quelle transaction commerciale. L’Ethereum est conçu pour être la monnaie utilisée par ces smart contrats.

Les smart contracts sont souvent décrits comme la Blockchain 2.0 (La version 1.0 étant associé avec la création des cryptomonnaies). En se plaçant sur ce credo depuis sa création, Ethereum a réussi à se bâtir une solide réputation et s’imposer comme un poids lourd de la révolution des smart contracts. La valeur de l’Ethereum dépend désormais grandement du succès où de l’échec des nombreux projets de smart contracts basés sur l’Ethereum. Le plus grand concurrent à l’Ethereum sur le front des smart contrats est la cryptomonnaie Chinoise NEO.

En juillet 2016, suite à une attaque réussie contre un fond d’investissement en Ethers, un hard fork a été opéré contre l’avis d’une large partie de la communauté pour qui une Blockchain ne devrait jamais être modifiée quoi qu’il arrive. De ce schisme de la communauté est né l’Ethereum classique.

Dans l’ensemble, le volet smart contrat est intéressant. Mais le fait que la masse monétaire de l’Ethereum soit pour le moment illimitée (Peut être sera-t-elle plafonnée un jour) fait qu’il n’est pas différent d’une monnaie nationale qui est constamment dupliquée par la planche à billets.

De ce point de vue, l’Ethereum ne vaut rien comparé au Bitcoin.

Contactez-nous

Utilisez ce formulaire pour nous contacter, nous vous répondrons dans les 24 heures!

En cours d’envoi

©[2018] Cryptojournal.fr - Décryptage de la révolution Bitcoin, comment acheter du Bitcoin

Présentation de notre Equipe - Mentions légales - Avertissements sur les risques - Contactez l'équipe CryptoJournal.fr

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?